Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 08:00

meditations sur la beauté

Ayant déjà lu de magnifiques romans de François Cheng (L'éternité n'est pas de trop, Le Dit de Tian-yi...), je n'ai pas hésité à prendre cet ouvrage d'un auteur tout autant éclectique que mes goûts littéraires.

Pour autant, je ne suis pas une habituée des essais philosophiques et malgré que ca ne soit pas un pavé, loin de là, j'avoue que j'ai du m'accrocher !

Les cinq "méditations" de François Cheng sont la conséquence d'ateliers de discussion mis en place par l'auteur. Je vais tenter des petits résumés de chaque méditation, même s'il est très difficile de réduire à une oud eux phrases des réflexions assez poussées et variées.

 

Dans la première méditation, la réflexion porte sur l'opposition de la beauté avec le mal et son rapport à la vérité et à l'unicité. Il explique ainsi en quoi la beauté réside en l'unicité d'un être, d'un moment, d'un lieu.

 

La deuxième traite de la nature et du rapport entre la beauté et le temps : la mort contribue à l'unicité de la vie et donc à la beauté.

 

"Notre pouvoir d'étonnement et d'émerveillement est émoussé, alors que chaque scène, chaque fois unique, devrait nous offrir l'occasion de voir l'univers comme la première fois, comme au matin du monde"

 

La troisième méditation compare la beauté qui relève de l'avoir (la fausse beauté, celle de la superficialité) et celle qui relève de l'être (la beauté de l'âme et la communion entre deux éléments).

 

La quatrième méditation quant à elle évoque les pensées philosophiques sur la beauté (Platon, Saint-Augustin, Dante, Pétrarque, Confucius...) et le rapport à la religion.


La cinquième méditation enfin traite de l'art avec les pensées de Schelling, Hegel ou Kant.

 

Tout au long de cet ouvrage, François Cheng met en relation les conceptions occidentales et chinoises. Cet aspect est très intéressant car, du fait de sa double culture, il met en lumière des éléments qui ne sont pas forcément évidents pour qui ne possède qu'une seule de ces cultures. Il évoque à la fin de la cinquième méditation l'oeuvre picturale de Paul Cézanne sur la Sainte-Victoire qui, pour lui, est le "lieu de jonction où les deux traditions se reconnaissent".


"l'artiste, quant à lui, est toujours prêt à endurer douleur et chagrin, privations et perditions, jusqu'à se laisser consumer par le feu de son acte, se laisser aspirer par l'espace de l'oeuvre. Il sait que la beauté, plus qu'une donnée, est le don suprême de la part de ce qui a été offert. Et que pour l'homme, plus qu'un acquis, elle sera toujours un défi, un pari."

 

 

Une petite phrase pour finir, qui peut s'appliquer à beaucoup de sujets et qui m'a particulièrement parlé :

 

"Il est des beautés pleines d'une lumineurse douceur qui, soudain, par dessus ténèbres et souffrances, nous remuent les entrailles ; d'autres, surgies de quelque souterrain, nous happent et nous ravissent de leur étrange sortilège ; d'autres encore, pures fulgurances, subjuguent, foudroient..."

 

 

4e de couverture :

En ces temps de misères omniprésentes, de violences aveugles, de catastrophes naturelles ou écologiques, parler de la beauté pourrait paraître incongru, inconvenant, voire provocateur. Presque un scandale. Mais en raison de cela même, on voit qu'à l'opposé du mal la beauté se situe bien à l'autre bout d'une réalité à laquelle nous avons à faire face. Je suis persuadé que nous avons pour tâche urgente, et permanente, de dévisager ces deux mystères qui constituent les extrémités de l'univers vivant : d'un côté, le mal ; de l'autre, la beauté.

Ce qui est en jeu n'est rien de moins que la vérité de la destinée humaine, une destinée qui implique les données fondamentales de notre liberté.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc - dans Critiques en toc
commenter cet article

commentaires

Art & Energie 23/02/2011 17:53


Je crois que je vais le mettre sur ma liste des livres à lire !


livres-etc 23/02/2011 22:19



Tu peux, ca va te plaire :)



Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65