Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 08:00

Aujourd'hui, 2 février, c'est la Chandeleur... une des fêtes préférées des gourmand : celle où l'on fait des crêpes à gogo !


crepes.jpg

 

Dans la religion chrétienne, la Chandeleur est la célébration de la présentation de Jésus au temple par sa mère, 40 jours après la naissance.

Alors bien sûr, comme d'hab, un petit historique nous ramène aux fêtes païennes de l'Antiquité (je ne vais pas vous refaire le topo sur la récupération des fêtes païennes par la religion chrétienne chaque fois, vous pouvez vous reporter aux articles précédents de cette catégorie si cela vous intéresse !).

 

 

Tout d'abord, étymologie et traditions :

Le mot "chandeleur" vient de chandelle, lumière purificatrice qui éloigne les esprits malins.

Le nom même de cette fête est lié à une tradition chrétienne : le jour de la chandeleur, les croyants devaient se rendre à la messe et en revenir avec une bougie bénie et allumée et devaient faire en sorte que la flamme ne s'éteigne pas en chemin (génial les jours de Mistral... bref). Une fois le pari réussi, cette bougie servait à éloigner les mauvais esprits de la maison, protéger les récoltes et était rallumée pour éloigner la foudre. Un proverbe dit même : "Celui qui la ramène chez lui allumée, pour sûr ne mourra pas dans l'année"

 

 

Origines :


presentation-au-temple.jpg     Il y a beaucoup de théories sur les origines païennes de la Chandeleur...

La première quinzaine de février voyait la célébration de quelques fêtes pour la fin du gros de l'hiver. A Rome, les Lupercales avaient lieu vers le 13-15 février pour célébrer le début d'une nouvelle année. Ces fêtes dédiées au dieu de la fertilité Pan étaient animées (entre autres) par des processions de flambeaux dans les rues toute la nuit.

Au Ve siècle, le pape en fonction interdit cette fête (comme beaucoup d'autres) et annonce que pour la remplacer, on fêtera les relevailles de Marie. Ainsi, la date fut avancée pour coïncider avec la présentation au temple des nouveaux nés, 40 jours après la naissance, du rituel hébraïque. On ne peut pas tomber juste à chaque fois question calendrier... caler Noël le jour de la fête de la renaissance de Mithra était stratégique, la pilule des Lupercales a eu un peu plus de mal à passer !

Pour revenir sur l'histoire des 40 jours, selon la loi juive de l'époque qui nous occupe, une mère qui accouche d'un garçon est jugée impure pendant 7 jours puis doit attendre 33 jours que son sang se purifie avant de pouvoir se rendre dans un lieu sacré (et on double les délais pour une fille).

 

 

chandeleur.jpg  Les crêpes (parce qu'au final c'est ce qui nous intéresse le plus dans cette fête) :


Tout ce que j'ai pu trouver sur l'histoire des crêpes ne m'a pas paru très convaincant mais faute de mieux...

Paraîtrait-il que la crêpe rappellerait le disque doré du soleil dont le retour était célébré dans les fêtes antiques. A vous de juger, et si vous avez des hypothèses n'hésitez pas, j'adore les hypothèses (surtout quand elles sont étranges).

On trouve également chaque fois la même petite tradition qui est de faire sauter la première crêpe de la main droite en gardant une pièce d'or dans la main gauche pour s'assurer richesse durant l'année à venir (je vais peut-etre tenter le coup moi dis donc, sur un malentendu ca pourrait marcher ! )

 

 

  Petite note de chez moi : la navette !


navettes-de-saint-victor.jpgEn Provence, le jour de la chandeleur, il est traditionnel d'aller manger des navettes à St Victor, à Marseille, les meilleures navettes du monde entier de l'univers ! Depuis la fin du XVIIIe siècle, le "Four des navettes" (dans la rue Sainte) fabrique ces petites gourmandises qui sont chaque année pour la chandeleur, bénies par l'évêque de Marseille.

Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'une pâtisserie en forme de petite barque (rappellant le débarquement des Saintes Maries en Provence), aromatisée à la fleur d'oranger.

On achète traditionnellement les navettes par 12, une pour chaque mois de l'année.

La tradition de la distribution de navettes le 2 février existe toujours alors si vous êtes dans le coin, allez vous régaler (elle sont vraiment à tomber par terre) !

 

Parmi tous les dictons associés à cette fête, voici le plus courant : "A la Chandeleur, l'hiver s'en va ou reprend vigueur"... admettons... même s'il ne s'en va pas, disons qu'avec toutes les crêpes et navettes qu'on aura mangées, on aura nous même assez de vigueur pour le supporter (ou pour entrer en hibernation)

Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc - dans La petite histoire
commenter cet article

commentaires

AnB 06/02/2011 19:49


Bonjour, bonsoir en ce jour qui se veut saint pour certains ! ;)

Une nouvelle venue dans nos allées, toujours plaisant de découvrir de nouveaux arrivés et de répondre à leur rencontre afin de les découvrir mais aussi leur univers :)
Nous n'avons pas fait sauter les crêpes en temps voulu mais l'on sait que l'on attend pas la chandeleur pour répondre aux envie et gourmandise des plus friands ;)
Je ne connais pas les navettes patissières mais je pense qu'elles pourraient bien me plaire puisque j'apprécie la fleur d'oranger que j'use en cuisine, dont, et parfois, lorsque je fais des crêpes
;)
L'odeur est agréable ;) Plus que le goût ?

A l'occasion de vous répondre par là-bas et de vous retrouver ici et là si l'envie est !

D'agréables soirée et nuit par chez vous !


Vilaines filles & Mauvais garçons 04/02/2011 17:40


Pour ce sera beurre sucre !! hummmm !! hein quoi ?? y en a plus déjà ?? pfff j'arrive toujours trop tard !


livres-etc 04/02/2011 17:41



Hahaha faudra revenir en 2e saison... pour ce coup ci j'ai tout mangé



Art & Energie 02/02/2011 17:19


A la lecture de ton article, je sens l'odeur des crêpes et des navettes de Saint-Victor mélangées... un vrai délice !
Et pour ton dicton météorologique, les grands esprits se rencontrent... ;)
Bonne fin de journée et bonne dégustation de crêpes !


livres-etc 02/02/2011 17:22



Arf je me suis pas encore senti le courage de les faire les crêpes... ceci dit à force d'entendre tout le monde en parler, je vais peut-etre finir par me motiver :p



Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65