Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 08:00

gateau-rois.jpg

 

L'épiphanie et la Befana (en Italie) se célèbrent traditionnellement le 6 janvier de chaque année.

Il s'agit d'une fête chrétienne célébrant la venue des 3 rois mages pour la naissance de Jésus.

Aujourd'hui elle est fêtée en général le 2e dimanche après Noël et c'est à cette occasion que l'on "tire les rois" (et qu'on mange la bonne galette ou brioche miam !)

Il paraîtrait que cette fête est issue des Saturnales de l'Antiquité romaine. A cette occasion maîtres et esclaves échangeaient les rôles et on tirait au sort celui qui serait élu roi de la fête. Le 6 janvier était d'ailleurs la date de fin de ces fêtes clôturant la période du solstice d'hiver.

2010-01-10-la-fete-des-rois-de-jacob-jordaens-jakob_jordaen.jpgDepuis le XIVe siècle, on partage un gateau (galette à la frangipane dans le nord et brioche aux fruits confits dans le sud de la France) dans lequel est dissimulé une fève (une vraie fève ou une figurine) qui détermine qui gagnera la couronne des rois.

La coutume veut que le plus jeune se cache sous la table pour choisir qui recevra les parts du gateau, les unes après les autres, pour éviter toute tricherie.

Les collectionneurs de ces petites figurines sont appelés des favophiles ou fabophiles.

Aujourd'hui on peut trouver dans le gâteau des rois une fève et un sujet. Dans certains coins, celui qui trouve la fève devra offrir la prochaine galette et celui qui obtient le sujet payer à boire.

 

befana1.jpgEn Italie, une tradition est associée à l'Epiphanie : la Befana.

La Befana était une vieille fée se déplaçant sur un balai qui distribue bonbons pour les enfants sages et charbons pour les autres. Elle ressemble à une sorcière mais est souriante.

Certaines familles préparent des biscuits et laissent une mandarine ou une soupe de haricots pour le passage de la Befana dans la nuit du 5 au 6 janvier.

Il s'agit selon la légende chrétienne d'une vieille femme qui aurait refusé de suivre les rois mages et qui ayant finalement changé d'avis, erra pendant des années à la recherche de l'enfant Jésus.

Chaque année, les italiens brûlent un mannequin à son effigie pour fêter la nouvelle année.

La fête de la Befana marque aujourd'hui la fin des fêtes de fin d'année.

Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc - dans La petite histoire
commenter cet article

commentaires

Zizi Mule A Tresse 08/01/2011 19:47


Quand je pense que j'ai complètement zappé les rois cette année... Je me console avec ton article qui est très instructif comme toujours :)


livres-etc 08/01/2011 19:49



Il n'est jamais trop tard pour une ptite brioche, galette ou peu importe



Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65