Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 08:00

  Bientôt : Mardi gras ! Cette année mardi gras aura lieu le 8 mars.

Qui dit mardi gras dit carnaval... mais d'où vient cette tradition ?

 

 

La fête chrétienne de Mardi grasimage_545.jpg


Mardi gras célèbre la fin des "jours gras" précédant le Carême. En gros, on se gave comme des oies avant de se mettre à la diet (pour faire un résumé rapide). Le lendemain de mardi gras est d'ailleurs le mercredi des Cendres, jour pas drôle du tout pour les chrétiens de pénitence et d'abstinence qui marque le début du Carême.

Revenons donc à notre mardi gras, beaucoup plus festif et rigolo ! La date est différente chaque année puisqu'elle est liée à celle de Pâques qui change aussi chaque année.

Aujourd'hui, même si le carême n'est plus trop suivi, le carnaval et autres festivités qui le précèdent restent d'actualité.

C'est l'occasion de refaire des crêpes, de manger les beignets de carnaval et autres petites bricoles si bonnes pour le palais (et le régime )

 

[tableau : "La lutte de Carême et de Mardi gras", Bruegel l'Ancien, vers 1525]

 

 

p9m25kqm.jpg Pourquoi le carnaval le jour de mardi gras ?


Etymologiquement, carnaval a la même origine que viande (carne en latin) et symbolise en fait le dernier jour où l'on peut manger de la viande jusqu'à Pâques. C'est en gros, le jour qui sert à se défouler par anticipation des jours austères qui vont suivre.

Pour le carnaval on se déguise, les orchestres jouent dans les rues et toutes sortes de festivités ont lieu. Bien sûr de nos jours, beaucoup de carnavals célèbres se succèdent dans le monde entier et n'ont pas forcément lieu ce jour précis. Mardi gras est le dernier jour où l'on peut faire carnaval si l'on suit la tradition chrétienne à la lettre.

Selon les époques, les manifestations ont été fort différentes. Ainsi, au Moyen-Age il était coutumier d'aller ce jour là danser dans l'église, la messe était dite à l'envers, on assistait à la "fête des fous", etc.
Le carnaval de Venise, certainement le plus connu, existe depuis le XIe siècle et durait alors de Noël jusqu'à mardi gras, soit un peu plus d'un mois... un mois pendant lequel tout était autorisé, où tout était possible, caché derrière le masque.

Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc - dans La petite histoire
commenter cet article

commentaires

Vincent B 20/02/2011 21:11


Bien ! J'aime ! ça me rappelle le billet sur thanksgiving. Ce mardi, je m'habillerai un peu "carnaval" pour aller travailler. J'espère que tu vas bien.

Bises


livres-etc 22/02/2011 23:25



C'est le 8 mars, t'as un peu le temps pour trouver ta "tenue" :D Fais gaffe de pas te faire virer tout de même ! Biz



Art & Energie 16/02/2011 17:29


J'aime ta façon de résumer ! lol !

Bien sûr, tu parles de nourriture alors je mets mon grain de... riz ;)

En guise de digestif à ton article, juste une petite précision pour ceux que ça intéresserait : les jours gras sont ceux où l'on peut manger de la viande alors que les jours maigres, seul le
poisson est autorisé (et les oeufs selon les siècles).


livres-etc 16/02/2011 17:44



Lol ! Merci pour ce petit grain de riz ! En effet, j'ai opté pour un résumé rapide ^^



Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65