Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 08:00

Pour la plupart, les fêtes de Noël commencent dès ce soir avec le réveillon !

Contrairement à ce que l'on peut penser, Noël est une fête qui existe depuis bien longtemps, bien avant l'appartion de la chrétienté, sous un nom différent certes mais comme souvent, les premiers chrétiens ont repris à leur compte d'anciennes fêtes païennes pour les adapter à leur toute nouvelle religion.

noel_boules_guirlandes.jpg

 

 

Petit retour en arrière...

mythologie.jpgDans l'Antiquité, le solstice d'hiver (la nuit la plus longue de l'année) était fêté aux alentours du 22 décembre. Le 25 décembre quant à lui était le jour de la fête de la renaissance de Mithra, un culte iranien romanisé.

Aux débuts du christianisme, Noël n'était pas fêté. Ce n'est que vers le IVe siècle que, dans une volonté de christianiser toutes les anciennes fêtes païennes, l'Eglise a instauré cette fête pour célébrer la naissance de Jésus. C'est le pape Libère en 354 précisément qui décida de faire coincider la célébration du solstice d'hiver avec la nouvelle fête chrétienne.

La première messe de Noël ne fut célébrée que plus tard, en 440 par le pape Sixte III.

Il faudra attendre le XIIe siècle pour que Noël devienne la fête la plus importante de l'Europe chrétienne.

A savoir que le 25 décembre du calendrier julien (celui que nous utilisons) correspond au 6 janvier dans le calendrier grégorien. C'est pour cela notament que l'Eglise apostolique arménienne a conservé la date du 6 janvier pour fêter Noël.

 

Le mot "Noël"

Ce mot n'apparaît qu'au début du XIIe siècle. Il s'agit d'une évolution phonétique du "natale" latin (qui signifie naissance) qui était d'ailleurs le nom de la fête païenne en l'honneur de Mithra. Si la vocation même de la célébration a changé, le nom est resté.

 

La fête chrétienne célébrant la Nativité

450_339_costa_nativite.jpgComme nous l'avons déjà vu, la date précise est conventionnelle. Elle a été décidée pour brider les fêtes païennes et les remplacer petit à petit. Pour l'Eglise, il s'agit de fêter la naissance de Jésus. Pour autant il y a depuis bien longtemps déjà de grandes discussions sur le jour exact de la naissance supposée du Christ (dont je vous ferai grâce).

 

Une période charnière

Cette fin du mois de décembre était, avant l'instauration de la fête chrétienne, un moment privilégié de fête... le solstice d'hiver, le Mithragan (naissance de Mithra), les Saturnales, la fête des sigillaires, etc, etc., célébré tout autant dans le monde romain que celte, chez les vikings, au moyen-orient et au final dans presque toutes les civilisations du monde antique.

 

Aujourd'hui, Noël tend a redevenir peu à peu une fête plus profane que religieuse... Les athées, agnostiques et des personnes de confession autre que chrétienne fêtent Noël, s'offrent des cadeaux, décorent un sapin et en profitent pour faire des repas familiaux. Les enfants de tous pays et de toutes religions attendent le père Noël... qui je vous le rappelle passera ce soir si vous avez été sages

 

 

... demain, un article consacré aux symboles liés aux fêtes de Noël...

Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc - dans La petite histoire
commenter cet article

commentaires

Sandrine KRIKORIAN - Art & Energie 24/12/2010 16:47


Juste un petit mot pour te souhaiter un joyeux Noël !


livres-etc 25/12/2010 18:34



Merci ma belle ! Joyeux Noël à toi aussi !



Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65