Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 11:31

le-roi-danse.jpg 

        Résumé :

A quatorze ans, Louis XIV sait qu'il règnera un jour mais sait aussi que l'on fera tout pour l'empêcher de gouverner. Par la danse, où le jeune roi excelle, et grâce à la musique qu'il compose pour lui, Lully le révèle a lui-même puis au monde.

Louis devient le Roi-Soleil. Lully et Molière sont les grands ordonnateurs de la magie de son règne. Mais Lully aime le roi d'un amour fou et platonique et croit que celui-ci ne peut se passer de lui. Son aveuglement le perdra et Lully, apres Molière, basculera dans la nuit.

 

Film de Gérard Corbiau

Fce / Belgique - 2000

Avec Benoît Magimel (Louis XIV), Boris Terral (Lully), Tchéky Karyo (Molière)

 

 

 

   Avec un souci du détail incroyable dans les reconstitutions de costumes, de chorégraphies, de décors, etc., Gérard Corbiau nous présente un film assez précis historiquement et très réussi d'un point de vue esthétique.

Les amoureux de l'époque moderne y trouveront leur compte et les autres pourront y découvrir les fastes de la cour à travers l'image d'un roi hors normes.
Comme l'a dit Benoît Magimel lui-même (l'interprète du Roi Soleil), "Louis XIV est la première rock star de l'Histoire"

L'histoire tourne autour de la passion du roi pour la danse et la musique mais le personnage principal du film est tout autant Lully. photo-Le-Roi-danse-2000-17.jpgEn effet, Gérard Corbiau est un passionné de musique (c'est lui qui a réalisé entre autres Le Maître de musique et Farinelli) et il utilise ici la jeunesse de Louis et son amour des arts pour faire un film sur le surintendant de la musique de Louis XIV, Lully, admirablement interprété par Boris Terral.
Plusieurs axes sont présents dans ce film : tout d'abord la ruse de Louis XIV à rallier à sa cause ou maintenir auprès de lui amis et ennemis grâce à l'art, son règne et finalement toute sa vie conçus comme un spectacle permanent, la nouveauté qu'apporte Lully à la musique française avec sa fougue, sa créativité, sa folie parfois... et enfin on comprend les liens entre les arts (le théâtre et la musique par exemple) avec les pièces de Molière conçues pour être jouées en musique par exemple, chose que l'on a du mal à s'imaginer aujourd'hui...

050350_ph3.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20020701_021507.jpgPersonnellement, j'ai beaucoup aimé ce film et je le conseille aux amateurs d'Histoire qui n'auraient pas eu l'occasion de le voir jusque là !

 

 

Un petit extrait... :

 

Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc - dans Cinem'art
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65