Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 08:12

La petite histoire des grands panneaux qui secoue le milieu des défenseurs du patrimoines italiens et internationaux...


Depuis quelque temps, sur les échaffaudages des façades en cours de restauration de la belle ville de Venis, ont pris place des panneaux publicitaires. Habituellement, en Italie, ces "constructions" éphémères sont habilement recouvertes de trompes l'oeil imitant la façade originale ou bien tout simplement laissées blanches.


Pub_Place_Saint-Marc_2-2.jpg

 

Ici, ce sont des grandes affiches qui sont le plus souvent de vraies publicités, pour des marques, des banques ou encore de grosses entreprises nationales. La raison évoquée par les administrations italiennes est que ces entreprises participent par leur affichage au financement des restaurations...

Chacun sa position, les avis sont et resteront je pense partagés !

 

 

Pour en savoir plus...

 

Publicite_Face_Gare-6e0ec-3fcab.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc - dans Info-Patrimoine
commenter cet article

commentaires

VICENS 12/02/2011 11:23


Le cours Mirabeau est défiguré totalement, il n'a plus d'âme. Pour qui a connu la douceur et l'élégance de ces lieux c'est un choc. Tout est BOF !
Je ne suis pas une snob, mais une conservatrice révolutionnaire. Ce qui est beau doit le rester, ou s'il doit bouger cela doit être analysé et réfléchi avec des architectes, des urbanistes, des
artistes, des riverains et le moins de politiques possibles, actuellement ils n'ont aucun classe quelles que soient leurs couleurs, ils sont seulement intéressés par ce que cela leur rapporte et le
soi disant contentement du plus grand nombre. Ils dévastent notre environnement comme des seigneurs, mais eux avaient au moins du goût !


VICENS 12/02/2011 11:09


Aix en Pce, Venise, Paris, partout la beauté est attaquée, niée, partout des photos sans intérêt comme sur les grilles du Jardin du Luxembourg, les panneaux immenses et vulgaires à Venise, le
massacre total d'Aix en Pce qui viennent interrompre la pensée, la douceur, la poésie des lieux au profit d'images banales, corrigée et sans âme ..


livres-etc 12/02/2011 11:11



A Aix on s'en tire pas trop mal encore, comparé à d'autres villes...



Audrey Mathé 04/11/2010 17:03


C'est bien triste... A quoi bon les restaurer s'ils sont dissimulés ??? Malheureusement je crains que ça ne soit un peu partout la même chose. Que sont les passionnés d'art, architecture et
intellectuels face au matérialisme ?... Peccato...


JACQUELINE/Mina 31/10/2010 18:45


Bienvenue en "Italie"!!! Oui ces panneaux gigantesques sont un scandale car souvent ils restent après les travaux !! A Rome où je vis nous avons le meme problème et nous avons eu une pub de fringue
sur la Trinité des Monts qui est un petit chef d'oeuvre....c'est notre société de consommation qui nous dépasse et nous écrase!!!
A bientot...A presto!!!:o)


livres-etc 31/10/2010 19:46



Bonjour ! Merci pour l'ajout à la communauté Italie !


Ah oui en effet si les panneaux restent après la fin des travaux ca devient un autre problème :/


A presto ;)



Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65