Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 08:00

J'ai décidé de vous présenter quelques-uns des marbres de Provence, peu connus en règle générale mais qui pourtant ont eu beaucoup de succès auprès des institutions royales aux XVIIe et XVIIIe siècles.

 

Comme c'est (un tout petit peu) ma spécialité , je vous propose de partir à la découverte de ces carrières oubliées du grand public qui ont sorti quantité de blocs pour la décoration des riches demeures provençales et entre autres du château de Versailles.


Aujourd'hui, pour commencer : Trets.

 

S.CHABRE-Fig.1.jpgTrets est une petite commune des Bouches-du-Rhône située entre Saint-Maximin et Aix en Provence.

Le lieu-dit de Saint-Jean du Puy, sur la route de Saint-Zacharie, abrite les vestiges d'une carrière de marbre qui fut exploitée approximativement de 1684 à 1736, très peu de temps donc, par une famille de sculpteurs locaux, les Veyrier.

L'inventeur de la carrière est Christophe Veyrier (1637-1689), sculpteur tretsois dont je vous ai déjà un peu parlé dans l'article Puget à Gênes. Avec ses deux frères, il achète le terrain à un marchand de Saint-Zacharie et commence l'exploitation du marbre en 1684.

S.CHABRE-Fig.2.jpgDe cette carrière sortiront principalement des blocs destinés à Versailles. Un contrat avec l'administration royale est passé dès le début de l'exploitation et seuls les morceaux rejetés par le Service Royal des Marbres de Louis XIV pourront être utilisés par les Veyrier ou revendus à l'échelle locale. Le roi préférait le Trets jaune, les autres couleurs n'étant pas prioritaires pour les commandes royales. Il se vendait à un bon prix au port de Marseille.

 

Il s'agit d'un marbre jaspé jaune, rose ou gris, veiné de rouge avec des inclusions blanches. Voici quelques exemples d'utilisation de ce marbre en Provence que vous pourrez entr'apperçevoir :

 

S.CHABRE-Fig.4.jpg

 

- Trets, église paroissiale : 2 colonnes monolithiques (variété rose, Christophe Veyrier) et quelques placages sur le maître autel et le retable

- Trets, chapelle Saint-Jean du Puy, juste au-dessus de la carrière : maître-autel (variété rose, attribué à Christophe Veyrier)

- Aix en Provence, cathédrale Saint-Sauveur : encadrement d'un haut-relief de Thomas Veyrier dans la chapelle Estienne de Saint Jean (variété jaune)

- Aix en Provence, église du Saint-Esprit : bénitiers (variété jaune, Thomas Veyrier)

- Toulon, cathédrale Saint-Marie Majeure : pavement dans la chapelle du Corpus Domini (variété rose, Christophe Veyrier)

- Saint-Maximin, basilique Saint Marie-Madeleine : balustrade devant le maître-autel (variété grise, Lazare et félix Veyrier)

...

 

On peut en trouver également à Versailles (au sol de la chapelle royale et sur un plateau de table dans le salon de Mars), au Louvre sur la base d'un support de tabernacle (sculpté par Christophe Veyrier, cour Puget) ou au Metropolitan museum sur le piédestal du buste de Jean Deydé (sculpté par Christophe Veyrier).

 

Pour plus d'infos, cf. Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79, "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

l.g6r 23/11/2016 13:13

l'exploitation se faisait elle à proximité de la croix du jubile ?

Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65