Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 08:00

lorsque j'étais une oeuvre d'art"Lorsque j'étais une oeuvre d'art" d'Eric-Emmanuel Schmitt est un roman assez étrange... qui nous raconte l'histoire d'un jeune homme qui, au bord du suicide (plus au bord que ca, t'es mort), rencontre Zeus-Peter Lama, un artiste qui décide de faire de lui sa nouvelle oeuvre d'art : une sculpture vivante !


L'aventure que s'apprête à vivre ce jeune homme somme toute ultra-normal va bouleverser tous les codes. Les amateurs d'art ne savent pas quoi en penser, les historiens de l'art s'affolent, les salles des ventes aussi... Est-il un homme ? un objet ? une oeuvre d'art ? un homme-objet-oeuvre d'art ? 


D'un point de vue strictement humain aussi plein de choses se mettent en place et les questions fusent : qu'est-ce qui fait qu'on est humain ? Qu'est-ce qui définit notre humanité au-delà de notre apparence ? et ainsi de suite.

Tout se complique pour le protagoniste qui, s'il ne savait pas tellement qui il était avant ne sait même plus CE qu'il est.


Cela aborde aussi toutes ces choses que généralement on ne comprend pas dans l'art contemporain, pourquoi tel ou tel fait ca ? Qu'est-ce que ca symbolise ? Qu'est-ce que ca représente ? Qu'est-ce qu'il a voulu dire ? Quelles sont les limites de l'art ? etc, etc.


Alors c'est tordu, je vais pas vous le cacher (mais en même temps vous l'aviez certainement deviné), mais là pour le coup, j'ai a-do-ré !!! Déjà, j'aime cet auteur, c'est un fait (cf. L'évangile selon Pilate ou La part de l'autre) et comme d'habitude son talent ne se dément pas. 


J'avais ce petit livre depuis plusieurs années dans un coin, je n'y touchais pas... et voilà que je l'ai dévoré en 3 jours ! J'aurais du me pencher sur la question bien avant ! 


Du coup, n'hésitez pas et plongez dedans sans hésiter :)


4e de couverture :

Lorsque j'étais une oeuvre d'art est un livre sans équivalent dans l'histoire de la littérature, même si c'est un roman contemporain sur le contemporain. Il raconte le calvaire d'un homme qui devient son propre corps, un corps refaçonné en oeuvre d'art au mépris de tout respect pour son humanité.

Malléable, transformable, il n'est plus qu'un corps sans âme entre les mains d'un esprit diabolique dont le génie tient avant tout à son manque de scrupules.

 

Ma note : 5/5

Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc - dans Critiques en toc
commenter cet article

commentaires

praline 16/07/2013 22:08

Sur la question de l'homme comme oeuvre d'art, je te conseille aussi Clara ou la pénombre de Somoza ! C'est absolument génial. Mais assez noir. Alors pour se détendre, R. Dahl a aussi fait un texte
sur un homme devenu une oeuvre, ce doit être le tatoué ou le tatouage...

livres-etc 17/07/2013 07:48



Merci beaucoup pour ces 2 références, je vais chercher :)



Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65