Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 12:35

 

maintenant-.malzieu.gif

 

          Mathias, la trentaine, vient de perdre sa mère. Expérience douloureuse qu'il parvient à surmonter grâce à sa rencontre avec un géant sur le parking de l'hôpital. Le colosse lui apprend à vivre malgré cette disparition et l'invite à un voyage fantastique au pays des morts.

Ce premier roman initiatique, évasion dans l'imaginaire, raconte le nécessaire passage d'un monde enfantin et fantastique à la dure réalité de l'univers sans pitié des adultes.

 

Voilà un livre qui traite de la mort et de la perte d'êtres chers de manière poétique et onirique. Une véritable thérapie ! Même la maladresse dans l'évocation des émotions complexes qui assaillent celui qui porte le deuil sont tellement vraies et sincères... Un livre mélancolique et sensible qui laisse une impression vraiment particulière. Pas de demi mesure, je pense, dans le ressenti de chacun après une telle lecture. Pour moi un vrai coup de coeur  !

 

  Le très bon album Monsters in Love de Dionysos (dont Mathias Malzieu est le chanteur) est lié à ce livre. C'est une sorte d'illustration musicale de ce voyage intérieur.

 

4e de couverture :

« Comment on va faire maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu'est-ce que ça veut dire la vie sans toi ? Qu'est-ce qui se passe pour toi là ? Du rien ? Du vide ? De la nuit, des choses de ciel, du réconfort ? » Mathias, une trentaine d'années mais une âme d'enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu'il rencontre sur le parking de l'hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, 4,50 mètres, « docteur en ombrologie », soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et de rêver malgré la douleur... Il le fera grandir. Mathias Malzieu nous entraîne dans un monde onirique, intimiste et poignant, dans la lignée d'un Lewis Carroll ou d'un Tim Burton.

 

Ma note : 5/5 +++

 


Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc.over-blog.com - dans Critiques en toc
commenter cet article

commentaires

Zizi Mule A Tresse 11/08/2010 16:56


Il est triste ce bouquin, mais beau. Je ne savais pas que Monster in Love était lié au livre.


livres-etc 11/08/2010 17:14



j'ai lu ce bouquin bien après sa sortie et du coup je connaissais Monsters in love avant de le lire... et puis je l'ai réécouté après ! Le lien est flagrant ! On retrouve les perso du livre
(comme Giant Jack par exemple) et certains passages aussi.


Même système pour La mécanique du coeur, qui est à la fois le titre du dernier livre de Malzieu et du dernier (il me semble ?) album de Dionysos ;)



Lili la Tigresse 07/04/2010 18:08


Je n'en attendais pas moins de toi...

Lili la Tigresse


livres-etc.over-blog.com 07/04/2010 18:01


bientôt bientôt... c'est en cours ;)


Lili la Tigresse 07/04/2010 17:55


Il est super ton site il te ressemble. A quand un article sur sainte Thérèse ?

Lili la Tigresse


Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65