Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 08:00

canstock2108034.jpg 

 

 

Depuis un peu plus d'une dizaine d'années maintenant, la société Clio décerne chaque année 4 prix d'archéologie qui récompenses 3 archéologues français travaillant à l'étranger, le 4e prix étant décerné à un archéologue pour l'ensemble de sa carrière.

 

 

 

Cette année :


- le 1er prix a été attribué à Jean-Paul Raynal, directeur de centre de recherches au CNRS, pour sa mission préhistorique française au Maroc (programme Casablanca)

mandibule_2.jpg

- le 2e prix pour Dominique Castex, chargée de recherches au CNRS, pour les sépultures multiples de la catacombe romaine dei Ss Pietro et Marcellino


- le 3e prix va à Julio Bendezu-Sarmiento, chargé de recherches au CNRS, pour la mission archéologique franco-ouzbek / protohistoire de Dzharkutan (Ouzbékistan)


- et enfin le prix spécial du jury récompense Philippe Brissaud, ingénieur de recherches à l'EPHE, pour l'ensemble de ses recherches sur "Tanis, une capitale illustre" (Egypte)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Audrey Mathé 09/12/2010 12:20


C'est vrai que tout est question d'audience, mais l'audience, ils la font eux-même. Je veux dire, en débilisant les gens, on leur fait adorer les débilités. S'il n'y avait plus à la télé que des
émissions culturelles intéressantes, les gens finiraient par s'y intéresser... Vois comment les premières émissions de télé-réalité ont fait scandale ! c'est la raison pour laquelle les gens s'y
sont intéressés, pour voir de leurs propres yeux de quoi il s'agissait et certains se sont laissés prendre. Aujourd'hui c'est devenu commun. La recette de l'audimat, c'est un gros "buzz" comme ils
disent. Il suffit d'en parler à TF1 et de présenter ça comme quelque chose de curieux et exceptionnel : même le plus crétin des crétins pourrait alors s'y intéresser. Tout est question de
manipulation et de conditionnement finalement. Quand on en aura terminé de présenter les chercheurs comme des boutonneux ringards, peut-être que ça créera des vocations ;) (NB : J'en connais
quelques uns qui très honnêtement n'ont rien à envier à certains acteurs ou mannequins... Mais ils ont en prime la conversation et la culture, pour moi, ça change tout !)


Audrey MathéS 09/12/2010 11:53


Ca fait plaisir de voir que finalement, il existe encore des personnes qui s'intéressent à l'histoire... Surtout, que certains prix puissent être décernés à des personnes qui, souvent, ont dédié
leur vie à la recherche. Moi, ce que j'aimerais, puisqu'on est à l'heure de la télé-réalité, ce serait que des équipes puissent filmer des chercheurs en action, dans leur travail, et que le public
puisse "voter" pour une subvention qui, je n'en doute, leur ferait plaisir tant ils en ont besoin. Montrer ainsi aux jeunes générations qu'il existe un avenir autre que celui de montrer "ses
fesses" à la télé. Mais bon... Appel aux grandes chaînes... C'est beau de rêver...


livres-etc 09/12/2010 11:59



J'avoue... mais comme tu dis je crois qu'il ne faut pas trop rêver ! Ton idée est pas mal du tout mais je ne pense pas que l'audience suivrait et comme on le sait : pas d'audience = pas de
programme. Quand on voit l'heure à laquelle les quelques émissions culturelles qui restent sont diffusées... déprimant !


Merci pour ton com'



Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65