Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 08:00

Gênes, Staglieno (It.)

 

 

IMGP7847.JPG

Repost 0
Published by livres-etc - dans Photo de la semaine
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 08:00

 


black-swan-affiche.jpg        Résumé :

Rivalité dans la troupe du New York city ballet. Nina est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des Cygnes que dirige l'ambigu Thomas. Mais elle se trouve bientôt confrontée à la belle et sensuelle nouvelle recrue, Lily, qui désire le rôle autant qu'elle...


Film de Darren Aronofsky

USA 2011

Avec Nathalie Portman (Nina), Mila Kunis (Lily), Vincent Cassel (Thomas)


Le film a reçu de nombreuses récompenses dont l'Oscar 2011 de la meilleure actrice à Nathalie Portman qui a remporté aussi pour ce film un BAFTA, un Golden Globe et j'en passe. Il y a eu également 4 nominations supplémentaires aux oscars dans les catégories meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure photo et meilleur montage (pas les catégories les moins prestigieuses vous remarquerez au passage).

 

J'ai parlé de films traitant de peinture, de musique, de calligraphie... eh bien aujourd'hui c'est le tour de la danse avec Black Swan qui a tant fait parler de lui cette année.


image_diaporama_m.jpgBon dès le départ je suis pas forcément la personne la plus objective face à ce film pour plusieurs raisons :


1. J'adore la danse ! Je peux passer des heures à regarder béate des danseurs pratiquer leur art, peu importe le style de danse... faute de pouvoir pratiques depuis quelques années, je continue toujours à autant aimer en tant que spectatrice

 

2. J'aime les films de Darren Aronofsky, cette esthétique si particulière, les personnages si torturés qu'ils en sont sublimés, les scénar toujours alambiqués... bref j'aime !

 

3. ...argument de fille... Vincent Cassel ! (je ne ferai aucun commentaire supplémentaire)

 

blackSwan-Natalie.jpgUne fois tout ceci posé, venons-en au film. Evidement le film est porté par Nathalie Portman que j'ai trouvée vraiment investie dans le rôle de Nina, cette jeune danseuse ambitieuse qui perd les pédales. Elle est à la fois ingénue, sombre, touchante et inquiétante... un bon dosage à mon goût !

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, je n'avais entendu que la polémique autour des scènes de danse et du doublage de Nathalie Portman avant de le regarder et j'ai été agréablement surprise. Tout est calé au millimètre, les costumes sont magnifiques, les mouvements de caméra mettent vraiment en valeur les scènes de danse en évitant un cadrage statique qui aurait vite rendu le tout très ennuyeux (c'est mon avis), surtout dans la 2e partie du film.1006695_black_swan_1310563047294.jpg

La dernière partie avec la confusion entre le ballet et la vie réelle est la plus réussie de mon point de vue, on perçoit bien le moment où tout bascule, tout se mélange, tout se confond... le moment où la danseuse et la reine des cygnes ne font plus qu'un dans ce rôle double très ambigu dans sa conception même (le cygne blanc / le cygne noir).


Chaque personnage a son côté sombre et mystérieux, l'intrigue est plutôt pas trop mal menée même si on devine assez vite comment ca va se finir et les raisons des évènements étranges qui arrivent au sein du New York city ballet.

4070aa92d534e4661669.jpg

Je vous le conseille si vous ne l'avez pas encore vu, le mélange d'émotions qu'il procure est assez intéressant. Il n'est pas besoin d'être un fan de danse classique pour apprécier (pour ceux qui auraient cette réticence) ! En résumé, moi j'ai passé un très bon moment avec Black Swan et je le reverrai avec plaisir 

 


Repost 0
Published by livres-etc - dans Cinem'art
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 08:00

Gênes, museo Sant'Agostino (It.)

 

 

IMGP7701.JPG

Repost 0
Published by livres-etc - dans Photo de la semaine
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 10:58

Lu sur le net : les nouveaux mots insérés dans le dictionnaire pour les éditions 2012 !

 

Je vous en transmet donc quelques uns, sans les définitions sinon c'est pas drôle...

voyons voir si vous les connaissez tous (j'imagine que oui) !

 

- cougar

- tweet

- vuvuzela

- cagole

- e-learning

- cacou

- smartphone

- bisphénol

- caïpirinha

- composteur

- stevia...

Repost 0
Published by livres-etc
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 08:00

Au vu du palmarès des meilleures ventes de littérature ado, on peut constater tout d'abord qu'on n'est pas encore sortis des histoires de vampires et autres immortels ou êtres fantastiques (merci Twilight d'avoir relancé cette mode pour les séducteurs aux crocs sanglants), en revanche les ados aiment les "sagas". 

Force est de constater que moi-même, il y a quelques années (oui oui juste quelques), j'aimais aussi les romans qui s'éternisaient en 5, 6, 8, 10 volumes ! Ca doit être un truc de jeune en fait, d'ailleurs j'aime toujours ca les séries de romans (l'âge c'est dans la tête il paraît )

 

Bon trève de plaisanterie, en comparant les meilleures ventes des différentes enseignes on arrive à peu de chose près au même résultat. Si vous avez un ado à la maison et que vous êtes en manque d'idée pour Noël qui approche à grand pas, voilà ce qui devrait lui faire plaisir :

 

la-maison-de-la-nuit.jpg- La maison de la nuit, Kristin Cast : je vous avais parlé de vampires ? nous y voilà. Cette série de 6 romans (pour l'instant) nous raconte la vie de Zoey qui dans le tome 1 doit intégrer une sorte d'école de vampires pour réussir sa transformation "... ou mourir" nous dit le résumé

 

18-lunes.jpg- 16, 17 puis 18 lunes, Kami Garcia & Margaret Stohl : devinez ? devinez ? Eh bin non !!! Pas de vampires cette fois-ci, juste un peu de magie, de sorcellerie et autres bizarreries  et bien entendu l'histoire d'amour impossible (ou très très très compliquée du moins). Cette série connait un énorme succès depuis la sortie du tome 1 début 2010. Même éditeur et même type de couverture que Twilight... ca aide sûrement (sans dénigrer la qualité potentielle de ces ouvrages bien entendu vu que je ne les ai pas lus)

 

la-promesse-des-immortels.jpg- N'importe quel bouquin de Melissa de la Cruz (nous revoilà avec les vampires) : qu'il s'agisse de La promesse des Immortels (le dernier) ou bien de la série Les vampires à Manhattan, Les sang-d'argent ou Le baiser du vampire, il semblerait que ce soit carton plein à chaque fois ! 


 

hunger-games.jpg- Hunger Games, Suzanne Collins : Cette fois on part dans le monde impitoyable de la télé réalité et de ce que l'on peut imaginer de pire dans le domaine du divertissement : un jeu dans lequel seul le plus fort survit (en tuant les autres bien entendu. Pas lu non plus pour ma part mais d'après ce que j'en ai entendu, cette série de 3 romans n'a pas séduit que les ados mais aussi les plus grands. Je serai curieuse d'avoir votre avis (sur les autres aussi d'ailleurs) !

 

eternels.jpg- Eternels, Alyson Noel : Encore une fois une longue série (5 romans à ce jour). Ici, c'est Ever qui sort d'un accident avec le don de lire dans les pensées, elle deviendra immortelle, amoureuse, etc, etc. Gros gros carton aux Etats-Unis que cette série !


 

inconnu-a-cette-adresse.jpg- Inconnu à cette adresse, Kathrine Kressman Taylor : surprise ! pas de saga, pas de vampire, pas d'immortalité ici. Un tout petit roman qui se passe dans l'Allemagne nazie et qui relate la correspondance entre deux amis, l'un juif et l'autre non, un en Amérique et l'autre en Allemagne. Au fil de leurs lettres, on découvre un monde qui est en train de se transformer, c'est l'Histoire qui se passe sous leurs yeux.

 

Bien entendu cette liste est loin d'être exhaustive mais vous ne pourrez que très difficilement passer à travers des rayonnages débordants de tous ces bouquins dans les semaines à venir !

Repost 0
Published by livres-etc - dans Critiques en toc
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 08:00

rock-n-vrac.jpgAprès avoir lu le génial "J'aime pas la chanson française" de Luz, pour le coup plutôt rock n'roll, je me suis senti pousser des ailes en tombant sur "Rock'n'vrac"... Je me suis dit "Tiens ca peut être marrant", la 4e de couv' m'a fait sourire (je devais être dans un jour Bisounours-bonpublic-n'importequoimefaitsourire-niaise, je vois que ca !).

 
Bref, je rentre chez moi, je l'ouvre et je commence à lire tranquille dans mon hamac et là, catastrophe, mes ailes se referment (heureusement que j'étais dans le hamac sinon j'aurais risqué de me casser une jambe encore en plus)... l'ennui... l'ennui total...

 

J'avoue humblement que je me suis forcée à aller jusqu'à la dernière page mais bon, c'est vraiment par acquit de conscience, et pour être sûre qu'il n'y avait pas une bonne blague dans les 5 dernières planches !


On m'avait annoncé de la rigolade et des réponses aux questions existentielles genre "comment mourir avec une bonne rock n'roll attitude ?" ou "Peut-on survivre au rock serbe ?" et au final, si j'avais pas fait comme d'habitude et cédé au tape à l'oeil de la couv' j'aurais gagné 15 minutes de sieste...

 

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 08:00

Gênes (It.)


IMGP7746.JPG

Repost 0
Published by livres-etc - dans Photo de la semaine
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 08:00

IMGP7010.JPGLa montagne de la Sainte-Victoire, si chère aux aixois, est un lieu d'une richesse géologique assez incroyable.

On y trouve plusieurs carrières de marbre. Les plus connues sont celles du Tholonet ou de Saint-Antonin mais pour les plus aventureux, de belles découvertes sont au rendez-vous.


IMGP6991.JPGA certains endroits, sur les bords de sentiers aujourd'hui en partie effondrés, on peut encore trouver des blocs entiers, tombés lors de transports périlleux sur les chemins caillouteux .



IMGP6994.JPGPour les plus agiles, moyennant un petit effort de grimpette, on arrive à une carrière restée en l'état (la Torque), avec encore les coins permettant le détachement des blocs de la paroi rocheuse qui sont en place, encastrés pour l'éternité (ou presque) dans ce que l'on appelle communément la brèche d'Alep...

 

 

Tout au long de cette brèche on peut trouver plusieurs coloris,

à dominante rouge, jaune ou noire :

Sans-titre---Copie.jpg

 

Pour ceux que ca intéresse, beaucoup des marbres de Provence ont été utilisés à Versailles pour l'ornementation du château.

Un programme de recherches est en cours à ce sujet avec pour projet une base de données complète des marbres français utilisés au château.

2 liens concernant ce projet qui a commencé par les marbres du Minervois mais qui concernera aussi les autres régions :


- Le programme de recherche

- La base de données 

Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 08:00

chimère couvPetite découverte au hasard de mes pérégrinations habituelles dans le "magasin de produits culturels" du coin... une BD dont à la fois la couverture et le titre m'ont intriguée (il m'en faut peu je le reconnais).

Chimère(s) c'est l'histoire d'une maison close au XIXe siècle, une maison close réputée dans le Paris grouillant de cette fin de siècle riche en découvertes, constructions et autres nouveautés. L'histoire commence par l'arrivée de Chimère chez dame Gisèle, la tenancière de ce beau bordel (si vous me passez l'expression). Chimère est vendue à La perle Pourpre afin de rembourser les dettes de sa famille d'accueil, vendue pour mettre aux enchères sa virginité.

Bien sûr le thème est un petit peu à la mode, ca n'a pas du vous échapper... cf. les séries télé (Maison close sur Canal) ou le cinéma (l'Apollonide, souvenirs de la maison close sorti il y a qq mois), etc, etc

 

Revenons à nos moutons ! chimeres1887_image.jpg

 

Cette BD, dont le tome 1 est tout frais sorti de cet été, est assez sympathique et je suis curieuse de voir comment va évoluer la petite Chimère dans les tomes suivants. Cette petite jeune fille de 13 ans qui arrive tout fragile, timide voire un peu effrayée par moments se révèle rapidement être une petite futée, plus forte qu'il n'y parait, manipulatrice en puissance, usant de mensonges et autres stratagèmes pour s'en sortir dans ce monde de harpies, de violences et de souffrances. 

... pour les amateurs de BD historiques... ou d'histoires de femmes :)

 

4e de couverture :

Paris, 1887. Alors que Monsieur Eiffel construit sa tour et que Monsieur de Lesseps s'évertue à creuser le canal de Panama, la trop jeune Chimère voit sa virginité vendue aux enchères à La Perle Pourpre, l'un des plus beaux bordels de la capitale.

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 08:00

portor.jpg

 

 

 

Il est un marbre de Provence dont très peu connaissent l'existence... A Saint-Maximin la Sainte-Baume, dans le Var, se trouvent plusieurs traces d'exploitations marbrières. 

Parmi celles-ci une variété de marbre extrêmement rare : le Portor.


Le portor est un marbre noir veiné d'un jaune intense qui rappelle l'éclat de l'or.  Il tire son nom de la ville de Porto Venere, près de Gênes en Italie, d'où fut extrait le plus pur des portor. On trouve quelques carrières disséminées ici et là, principalement en Italie et en Corse du nord. On trouve beaucoup de ce marbre dans les églises d'Italie du Nord (notamment à Gênes dans basilique SS Annunziata del Vastato par exemple où l'on peut voir un très bel exemple de chapelle privée en marbre noir utilisant le portor de manière décorative).IMGP6928.JPG

Celui que l'on trouve en France n'est pas tout à fait semblable géologiquement parlant mais on le nomme ainsi pour une question d'analogie esthétique. Le noir reste en outre moins intense que pour l'italien et le "doré" moins... "doré".

Le portor italien est utilisé depuis l'Antiquité. Il est beaucoup plus difficile d'en trouver aujourd'hui, les carrières où on peut en trouver se faisant de plus en plus rares et les filons de plus en plus pauvres.


IMGP6837.JPGLa carrière de Saint-Maximin est une exception. En effet, en France, on ne trouve pas trace d'une exploitation de ce marbre dans d'aussi grandes proportions. Rien de comparable avec les carrières du Languedoc ou des Pyrénées mais comparée au autres sites de Provence il s'agit déjà d'une carrière de belle dimension.

Des morceaux de ce marbre ont été utilisés pour la décoration du château de Versailles sous le règne de Louis XIV qui contribué largement au développement de ce type d'exploitation marbrière dans tout le royaume de France.

 

Un petit article dans Var matin (13 octobre 2010)

 


Repost 0

Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65