Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 08:00

marche-noel.jpgNous sommes dans la semaine de Noël et pour rester dans l'air du temps, voilà un article sur les traditionnels marchés de Noël qui fleurissent dans de nombreuses villes.


Si ce n'est pas une tradition très ancienne en France, dans d'autres pays elle remonte au XVe siècle.

Les premières mentions d'un marché de ce type remonte à 1434 à Dresde. Il s'agissait alors du "Marché de Saint-Nicolas" qui a eu lieu le lundi précédent Noël.

Le plus célèbre en France reste sans aucun doute celui de Strasbourg, apparu plus d'un siècle plus tard en 1570.

Ce ne sera que dans les années 1990 que la tradition du marché de Noël se répandra plus largement, pour des raisons commerciales on ne peut plus évidente. On y trouve toutes sortes d'objets, la plupart du temps artisanaux et des produits du terroir.

 

 

foiresantons.jpgEn Provence toutefois, dès le lendemain de la Révolution française, on voit apparaître au mois de décembre les célèbres foires au santons, notamment à Marseille.

Les plus anciennes familles de santonniers y exposent toujours et permettent ainsi aux amoureux des santons de compléter leur collection. santons.jpgHormis les traditionnels santon de la crèche chrétienne,  on peut voir toutes sortes de représentations  des métiers d'antan, du boulanger au vitrier en passant par le meunier ou le rémouleur. Reste la place toute particulière du ravi de la crèche (sorte d'idiot du village si l'on veut) .


La période de Noël est aussi en Provence celle des pastorales. Ces pièces de théâtre mettent en scène la Nativité, dans une version assez modifiée pour coller aux traditions provençales. 

pastorale-maurel.jpgLes plus célèbres sont la pastorale Maurel en provençal et la pastorale Audibert en français. Ces représentations bien souvent humoristiques sont très nombreuses et les troupes les jouant tout autant.

Noël en Provence ne serait pas Noël sans les pastorales et les foires aux santons... une particularité régionale qui s'est peu à peu étendue à tout le territoire.


 

Un lien pour trouver un marché de Noël près de chez vous : Marchés de Noël 2010

Repost 0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 08:00

Palerme (It., Sicile)

 

IMGP5756.JPG

Repost 0
Published by livres-etc - dans Photo de la semaine
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 08:00

pere-noel-ski.jpg

 

Une appli bien sympa pour les petits et les grands...Le Père Noël portable.

Vous remplissez le questionnaire et à la fin vous avez un message vidéo du Père Noël personnaliséà envoyer à vos amis, enfants, collègues, amoureux ou amoureuse, ou bien qui vous voulez !

N'hésitez pas à faire plusieurs essais et à mélanger les catégories (par excemple cliquer sur message pour les petits alors que c'est pour un adulte, etc), histoire de rendre le résultat un peu plus drôle ou l'adapter au message que vous voulez faire passer au destinataire

J'ai testé pour vous plusieurs versions, de la plus attendrissante à la plus trash... y a vraiment moyen de s'amuser et de faire plaisir !

C'est gratuit et le résultat est vraiment sympa et bien fait.

Effet garanti (surtout sur les enfants)

Enjoy !

 

Père Noël portable

 

Vous trouverez en plus dans l'onglet "Coulisses" les réponses à toutes les questions que vous vous êtes toujours posé sur la vie privée du père noël

Repost 0
Published by livres-etc - dans Pour le fun :o)
commenter cet article
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 08:00

Une journée à Sienne, voilà une bien belle journée !

 

carte sienne

 

Chef lieu de la province qui porte son nom, Sienne est une superbe ville médiévale nichée au coeur de la Toscane, de taille moyenne (environ 50 000 habitants.

Selon la légende, Sienne aurait été fondée par le frère de Rémus (de Romulus et Rémus).

 

 

Si vous avez l'occasion de vous trouver à Sienne le 2 juillet ou le 16 août, vous pourrez assister à la célèbre course du Palio (enfin il faut prévoir parce que les réservation de logement à cette période se font parfois plus d'un an à l'avance !)

Le Palio est une grande course équestre. Celle de Sienne est sans doute la plus célèbre. 10 cavaliers représentant 10 quartiers différents de la ville (sur les 17) s'élancent sur la piazza del campo. C'est une course extrêmement dangereuse ! Le vainqueur est le cheval qui termine la course (et c'est déjà pas mal), avec ou sans son cavalier , muni de tous ses ornements. Il est arrivé plusieurs fois que des accidents tragiques arrivent lors de cette course, que ce soit du côté des participants ou des spectateurs.

Si vous n'avez pas l'occasion d'y assister, il y a dans la vieille ville, un petit local qui diffuse régulièrement le film du dernier palio. Une façon de profiter du spectacle sans risque ni bousculade... l'ambiance en moins !

 

Côté pratique : Office du tourisme, Piazza del Campo 56

panforte.jpg Spécialité : le Panforte ! Alors ca c'est vraiment quelque chose à goûter !!! Il s'agit d'une pâtisserie (qui pèse sur l'estomac il faut l'avouer) à base de miel, amandes, citron, épices et melon confit. La légende dit que les croisés en mangeaient avant de partir à la bataille et que cela leur donnait les forces suffisantes pour combattre. Pour l'avoir testé (le gâteau, pas la bataille...) je veux bien le croire ! C'est aussi nourissant que ce que c'est bon... et cher ! Le prix moyen du Panforte est de 45 € le kg (du moins il y a quelques années). Il en existe plusieurs variétés. Je vous conseille le Margherita qui est excellent.

 

A visiter :

 

- Piazza del campo et le Palazzo pubblico

La Piazza del campo est la place principale de Sienne. Impossible de la rater ! Elle a une forme de coquillage, en pente, et tout en bas on trouve le célèbre Palazzo Pubblico et la Torre del mangia, la Fonte Gaia... et c'est donc là qu'a lieu la course du Palio. La construction de cette place fut un chantier considérable. Elle fut achevée vers le milieu du XIIIe siècle.lorenzetti.jpg

Cette place est d'une grande richesse artistique. On y trouve la fontaine Gaia, sculptée par Jacopo della Quercia entre 1409 et 1419. Tout le tour du bassin est sculpté dans un marbre blanc étincelant qui contraste avec les briques rouges des constructions qui entourent la place. 

En totale harmonie avec le reste de la ville, le Palazzo pubblico, majestueux, s'élève au fond de la place. La construction remonte au XIIIe siècle et il abrite toujours les bureaux de l'administration municipale.

C'est au premier étage de ce bâtiment que se trouve le Museo Civico, où l'on peut voir les célèbres fresques d'Ambrogio Lorenzetti (les effets du bon et du mauvais gouvernement), la Vierge de Simone Martini entre autres.

 

50442566349b5a7dee1e74.jpg- Torre del mangia

La Torre del mangia est l'immense tour qui s'élève juste à côté du palazzo pubblico. C'est une des plus hautes tours d'Italie et elle est presque entièrement construite en brique (comme le palazzo). Elle a été construite dans la première moitié du XIIIe siècle est contrairement aux apparences elle est complètement indépendante du palais (dans les accès je veux dire).

Au pied de la tour, on trouve une chapelle sous forme de loggia, en marbre blanc : la Capella di Piazza. Elle a été ajoutée quelques années après la fin de la construction de la tour, en offrande à la Vierge après une épidémie de peste (en 1352).

 

Siena-Duomo.jpg- Duomo (Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption)

Voilà une cathédrale comme on en voit dans toutes les grandes villes de Toscane, dans un style architectural bien reconnaissable.Si vous avec en mémoire par exemple celle de Florence vous comprendrez rapidement de quoi je parle. Sa façade gothique typique a été construite entre 1284 et 1299 par Giovanni Pisano.

L'intérieur est incroyable... presque entièrement en alternance de pierres noires et blanches. Toute cette élévation "rayée" donne le tournis ! Le tout réhaussé d'une monumentale coupole à caisson... en fin de compte, une fois à l'intérieur, on a juste envie de s'asseoir pour ne pas tomber. On se croirait presque face à un tableau de Vasarely . Plus sérieusement, on y voit des oeuvres de Donatello, Pisano, Duccio et tous les plus grands artistes toscans de la fin du Moyen-Age et du début de la Renaissance.

 

- Piazza dei Salimbeni

La Piazza dei Salimbeni est une joli petite place, bordée par le palais du même nom, le palais Cantucci et Spannocchi. C'est là que l'on trouve la banque la plus ancienne d'Italie encore en place depuis sa création en 1472.

 

sienne.jpg- Musée de la torture

Pour les amateurs,il y a à Sienne un musée de la torture très intéressant. Pour en avoir visité quelques uns, j'avoue que celui-là reste de loin mon préféré. Je n'ai pas vu celui de San Giminiano qui paraît-il est assez exceptionnel mais celui de Sienne ne démérite pas.

Ce musée n'est pas du tout axé sur la mise en scène, les bon vieux trucs effrayants... les objets parlent d'eux-même sans avoir besoin de scénographier le tout. Tout y est présenté très intelligement. On y voit toute sorte d'engins de torture plus alambiqués les uns que les autres, ainsi que des techniques d'humiliation publique, présentés chronologiquement. Chaque objet est accompagné d'un descriptif de la torture en question et d'une gravure illustrant la chose. Un peu dérangeant pour les âmes sensibles mais vraiment intéressant !

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un jour - une ville
commenter cet article
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 08:00

     coffret-cadeau.jpg     

     Vous habitez à Paris et vous êtes en manque d'idée cadeau pour un de vos proches passionné d'art ? J'ai trouvé ce qu'il vous faut !

Il s'agit de cours d'histoire de l'art et de la musique que l'on peut aussi offrir en coffrets cadeaux.

Ils présentent un programme assez sympa je trouve : histoire de la peinture, de l'art contemporain, du cinéma, de la photographie, de la musique classique, du jazz et du rock.

Chaque séance dure 3h30 et vous repartez avec un livret récapitulatif de tout ce qui vous a été raconté.

Bon c'est tout de même pas donné... 69 € la séance, avec des tarifs dégressifs si vous en prenez plusieurs.

Enfin, bonne initiative alors si ca peut profiter à quelques parisiens, pourquoi pas !

 

 

A portée d'art

Repost 0
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 08:00

Juste pour célébrer le 100e article du blog 

Repost 0
Published by livres-etc
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 08:00

Carro (Fce, 13)

 

 

IMGP7063.JPG

Repost 0
Published by livres-etc - dans Photo de la semaine
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 08:00

Il est des sculpteurs sur lesquels les auteurs n'ont jamais tari...

Pierre Puget (1620-1694) est de ceux là.

  15584-self-portrait-pierre-puget.jpg

Pierre Puget, artiste marseillais, est né en 1620 et mort en 1694. Il était à la fois peintre, sculpteur et architecte. On lui doit entre autres le célèbre Milon de Crotone (aujourd'hui au Louvre) en sculpture ou la construction de la chapelle de la Vieille Charité de Marseille (dans le domaine architectural).

 

Je vous présenterai dans quelque temps une série d'articles sur cet artiste aux talent multiples

(comme je l'ai fait pour le Bernin).

En attendant, voici quelques indications et quelques liens pour orienter vos recherches si vous le souhaitez en savoir plus.

 

Les ouvrages consacrés à Pierre Puget commencent malheureusement à dater ! Parmi les références incontournables  (et dont les informations sont vérifiées), on trouve 3 ouvrages :

 

 

milon.jpg

- Pierre Puget, peintre, sculpteur, architecte, 1620-1694, Catalogue d'exposition, Centre de la Vieille Charité - Musées des Beaux-Arts, Marseille, 1994.

En plus de celui de Gênes, toute une partie sur la décoration navale.

 

 

- Pierre Puget (Marsiglia 1620-1694), un artista francese e la cultura barocca a Genova, Catalogue d'exposition, Palazzo Ducale, Gênes, 1995.

Ce catalogue est en partie identique à celui de Marseille (puisqu'il concerne la même exposition) mais on y trouve en plus plusieurs parties sur les rapports étroits qu'a entretenu l'artiste avec la ville ligure et l'influence qu'il y a eu.

 

- Herding, Klaus, Pierre Puget, Das bildnerische werk, Berlin 1970.

Cet ouvrage, même s'il n'est pas des plus récents, reste aujourd'hui encore LA référence. Klaus Herding, historien de l'art allemand, est le plus grand spécialiste au monde de Pierre Puget sculpteur. Il travaille à l'heure actuelle à une nouvelle version de cette monographie (en français), augmentée des nombreuses découvertes faites depuis les 30 dernières années (et elles sont nombreuses !).

Les liens ci-dessous renvoient à des bibliographies qui, si elles ne sont pas exhaustives, sont quand même bien fournies et permettent de se faire une idée plus précise de la carrière de l'artiste.

 

  • 2008-2010 Projet du Cemerra sur la Vie de Puget d'après Bougerel. Ce projet, mené par des doctorants et étudiants en Master 2 (dont j'ai eu la chance de faire partie) dans le cadre d'un projet de recherches du Cemerra (Centre Méditerranéen de recherche entre les arts, Université de Provence) a permis de croiser les données déjà connues depuis plus d'une centaine d'années avec les sources fiables découvertes depuis par des historiens et historiens de l'art (et principalement par Klaus Herding).

 

 

Repost 0
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 08:00

IMGP7154.JPGAvec 14 rames de métro de retard j'en ai bien conscience, j'ai découvert il y a quelques mois l'univers de Luis Royo.

Honte sur moi peut-être, mais comme il vaut mieux tard que jamais, me voici complet sous le charme de certaines de ses réalisations.

 

Je me suis un peu documentée quand même, alors pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, Luis Royo est un artiste espagnol né en 1954 connu tout d'abord pour ses illustrations de magazines comme Comix, National Lampoon ou Heavy Métal dans les années 80.luis-royo_dead-moon_01_yoru_10_med.jpg

Dans les années 90, il publie plusieurs recueils de ses oeuvres dont Malefic (c'est la nouvelle édition augmentée de Malefic qui m'a fait craquer et découvrir cet incroyable artiste).

Je ne vais pas me lancer dans une liste exhaustive de ses publications, il y en a beaucoup trop et j'aurai peur d'en oublier !

 

IMGP7155.JPG

 

 

J'aime le côté sombre de certaines de ces images. Tout un univers se crée lorsque l'on regarde une planche, l'imagination vagabonde et c'est ce que j'aime... que la contemplation d'une oeuvre quelle qu'elle soit ne procure pas seulement le plaisir des yeux mais permette d'aller plus loin, de voir au-delà de ce qui nous est donné à voir.

 

bzrzl5ge.jpg

Repost 0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 08:00

canstock2108034.jpg 

 

 

Depuis un peu plus d'une dizaine d'années maintenant, la société Clio décerne chaque année 4 prix d'archéologie qui récompenses 3 archéologues français travaillant à l'étranger, le 4e prix étant décerné à un archéologue pour l'ensemble de sa carrière.

 

 

 

Cette année :


- le 1er prix a été attribué à Jean-Paul Raynal, directeur de centre de recherches au CNRS, pour sa mission préhistorique française au Maroc (programme Casablanca)

mandibule_2.jpg

- le 2e prix pour Dominique Castex, chargée de recherches au CNRS, pour les sépultures multiples de la catacombe romaine dei Ss Pietro et Marcellino


- le 3e prix va à Julio Bendezu-Sarmiento, chargé de recherches au CNRS, pour la mission archéologique franco-ouzbek / protohistoire de Dzharkutan (Ouzbékistan)


- et enfin le prix spécial du jury récompense Philippe Brissaud, ingénieur de recherches à l'EPHE, pour l'ensemble de ses recherches sur "Tanis, une capitale illustre" (Egypte)

Repost 0

Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65