Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 08:00

immobile dans le courant du fleuveAprès une série de lectures peu concluantes, je me suis dit que j'allais essayer de m'attaquer à quelque chose d'un peu plus... littéraire. 

Je me suis donc rendue à la bibliothèque et j'ai pris au hasard un livre qui avait l'air intelligent. Ma main est tombée sur "Immobile dans le courant du fleuve" pour lequel Yves Berger a reçu le Prix Médicis en 1994.


L'histoire est celle d'Oregon, un cavalier qui découvre le Pays, une zone vraisemblablement encore inexplorée, sauvage, curieusement absente des cartes. Après quelques recherches cadastrales, une fois certain que cette terre n'appartient à personne, il décide de s'y installer. 

Dans le Pays, le temps est ralenti, des animaux rares (ou pas) s'y côtoient dans une harmonie quelque peu surréaliste (il y a même des perroquets qui répètent inlassablement "C'est le bonheur... c'est le bonheur" à longueur de journée), il n'y a jamais d'hiver et tout est magnifique. Une sorte de paradis perdu en quelque sorte.

Un jour, Oregon réalise que "son coeur et ses couilles" (c'est pas moi qui le dit) ont besoin d'une femme pour étendre ce bonheur dans le Pays. Il part alors en quête d'une femme pour partager sa vie et ramène Faustine. Commence alors une nouvelle vie, à 2 puis à 3.


On ne sait pas trop bien où ca se passe, ni quand, pendant un long moment. On comprend au bout de quelques pages que l'histoire se déroule à notre époque (grâce à quelques références cinématographiques d'abord, historiques ensuite puis "techniques" (les hélicoptères on sait bien que c'est pas si vieux que ca !). Quant au lieu, je ne sais pas... et je pense que ce n'est pas du tout important.


Très sincèrement, j'ai eu du mal à accrocher à la lecture des premières pages. Le début du roman est une suite ininterrompue de descriptions de paysages, d'animaux, de plantes, de séries de "baptêmes" et c'est parfois un peu longuet à mon goût. Evidemment, après les bouquins que je me suis enquillé avant celui-ci, le retour à un récit avec des mots de plus de 3 syllabes a été quelque peu surprenant 

Bref, je me suis accrochée et une fois passés les premiers chapitres, j'ai finalement apprécié ce voyage étrange dans le Pays.


Alors, c'est un peu schizophrénique comme histoire. Le héros n'est pas tout à fait net (il n'est d'ailleurs pas tout seul dans sa tête), a de drôles de conceptions du monde qui l'entoure, de l'univers, du temps, de tout. L'écriture change de rythme en fonction des évènements ou des non-évènements (qui sont plus fréquents que les précédents), de l'évolution des réflexions d'Oregon.

J'aime être surprise et je crois que je n'avais encore pas lu de bouquin dans ce genre que je ne sais même pas décrire... J'ai bien aimé.

A éviter toutefois si vous êtes allergiques aux divagations de l'esprit et aux descriptions.


4e de couverture :

Un jour, un homme entre, à cheval, "dans la partie du monde que gouverne le méridien de Smith and Son, dans l'hémisphère Nord, entre le cercle polaire et le Tropique du Cancer, par 408° 40' de latitude et 243° 60' de longitude". Ce pays que, par miracle, les cartes et les cadastres ont oublié d'enregistrer, est l'ultime partie de la planète encore inexplorée. Oregon, le cavalier sur sa jument Appaloosa, le parcourt dans la ferveur et l'enchantement, le baptisant des mots les plus beaux ou, convaincu du pouvoir régénérateur du pays, de ceux que l'Histoire a le plus marqués de ses horreurs.

Seul occupant de ce territoire qui, depuis ses origines, ne connaît que fleurs, arbres, animaux, les jeux de la lumière et les spectacles du ciel, Oregon introduira une femme, Faustine, qu'il est allée chercher par-delà la Frontière. Ils auront une petite fille, Salicorne, et tous trois tenteront la grande aventure du bonheur.

 

Ma note : 3/5

 

Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc - dans Critiques en toc
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65