Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 08:00

IMGP2619Voilà le temps des rencontres du 9e art d'Aix-en-Provence revenu... et avec lui les chouettes expos qui démarrent partout dans la ville.


Je suis allée voir l'expo "La France et le Liban, parcours entre archives et bande dessinée" qui se tient aux archives départementales d'Aix en Provence jusqu'au 8 juin et je vous la conseille vivement !


Vous y découvrirez nombre de documents (archives, photos, affiches, etc) et d'objets retraçant le lien qui unit Marseille à Beyrouth et plus largement la France au Liban depuis le XIXe siècle. Sont également présentées (festival BD oblige) des planches de deux dessinatrices : Michèle Standjofski et Zeina Abirached.


Perso, j'avoue avoir eu un petit coup de coeur pour l'oeuvre de Zeina Abirached qui raconte dans cette expo sa double appartenance identitaire, française et libanaise. Elle nous raconte, toujours avec beaucoup d'humour et de sensibilité, ses aller-retour entre les deux pays, entre les deux cultures, et c'est vraiment très sympa !

(Pour en découvrir plus sur Zeina Abirached : c'est ICI)


Il y en a donc pour tous des goûts dans cette expo (comme d'habitude aux archives départementales) : de l'Histoire, de l'histoire humaine et la vision d'artistes sur un thème choisi.

 

Un petit catalogue (gratuit) complètera votre visite. Il s'appuie sur de nombreuses sources et documents et est très bien fait. Vous en apprendrez plus sur l'histoire du Liban, sur les liens de ce pays avec Marseille et sur les chemins de l'exil.


Plusieurs conférences sont également prévues dans le courant des mois d'avril et mai en complément de l'expo, dont vous pouvez trouver le détail sur Culture-13.fr


Je vous conseille donc d'aller y faire un tour si vous êtes dans les environs d'Aix !


Archives départementales des Bouches-du-Rhône

25 allée de Philadelphie

13100 Aix en Provence

Du 28 mars au 8 juin 2013

Entrée libre


Programme des Rencontres du 9e art 2013


Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 08:00

IMGP2091.JPGEh oui ca y est ! 2 ans qu'on en parle, qu'on subit les travaux partout dans la ville, que tout le bor*** marseillais est excusé par un "ah oui mais c'est la préparation pour Marseille 2013 alors...". 

Le grand départ était donc ce week-end et bien entendu, j'y étais !

Je dois dire que ca a été une bonne surprise, c'était drôlement sympa cette fête d'ouverture. Evidemment chacun a choisi un peu son parcours, les animations, etc. Voilà mon choix pour samedi :


IMGP1978.JPG- 14h : départ pour la friche de la belle de mai, toute rénovée, toute belle. IMGP1991.JPGPetit tour au "Yes we camp !", un prototype de camping éphémère urbain (plus de renseignements ICI), un passage par le bar (les grandes tables de la Friche) où était installé le plateau radio RFI pour l'émission "bande passante" avec quelques morceaux en live bien sympathiques, puis visite de l'expo "Ici, ailleurs" dans la tour panorama.

IMGP1994.JPGIMGP1979.JPGIMGP1996.JPGIMGP1997.JPG IMGP1982.JPGIMGP1985.JPG

 

Cette expo inaugurale, qui se tient jusqu'au 31 mars 2013, regroupe l'oeuvre de 39 artistes contemporains sur les thèmes de l'exil, le voyage, l'histoire, la mémoire, la transmission, etc. Le cadre est assez sympa, dans cette grande tour qui offre plus de 2400 m² de surface d'exposition. La visite court sur 4 étages et se termine par l'accès à la grande terrasse sur le toit qui donne envie de grands expaces !

Bon, moi j'avoue, l'art contemporain c'est pas vraiment mon truc... j'ai pas tout compris, j'ai même ri parfois (plus à la lecture des cartels qu'à la vue des oeuvres) mais il y avait quand même quelques trucs sympa. Beaucoup de vidéos, de photos et d'installations, un peu lugubres parfois, étranges, mais tout de même intéressantes pour la plupart.

 


IMGP2001.JPG- 17h30 : départ pour Grand Littoral pour le lancement des festivités (parade des lumières et grande clameur). Alors là j'en profite pour dire que pour ma part, j'ai été très satisfaite de l'organisation des transports. J'avais un peu peur de planter pendant des heures pour arriver à me déplacer tranquillement et il n'en a rien été ! A peine sortis du métro, hop une navette espéciale pour nous amener à Grand Littoral, à peinde descendus de Grand Littoral, hop une nouvelle navette direction centre ville et ainsi de suite. Bien sûr il y avait beaucoup de monde donc c'était pas forcément tout confort (mais au final on s'en fout non ?) mais aucun souci pour se rendre d'un côté à l'autre de Marseille. Bien joué la RTM !IMGP2022.JPG

Grand Littoral donc... Nous sommes arrivés pile poil pour le départ de la parade des lumières (et c'est bien de pas avoir eu à attendre trop longtemps parce qu'il faisait un peu frisquet là haut). Petite parade, pas beaucoup de véhicule (4-5 camions et quelques vélos-motos lumineuses) mais bonne ambiance. Faut dire qu'ils se sont donnés à fond les ptis gars perchés sur leurs camions ! Ca dansait, ca criait, ca gesticulait, ca tournait, ca luminait (eh non ca existe pas "luminer" mais vous avez compris quoi), musique rigolote... Après leur passage, tentative de trouver un bon emplacement pour l'allumage de la grande roue et le feu d'artifice (et ca a pas été le plus facile croyez moi). 

 


IMGP2030.JPG- 19h : la Grande Clameur (toujours à Grand Littoral donc). Rien de bien exceptionnel mais c'était rigolo. Tout le monde se met à gueuler comme des putois en même temps, le but étant uniquement de faire le plus de bruit possible. Pour nous c'était "La clameur maritime des collégiens - Tempête sur le 43e parallèle Nord". Du coup, tambours, vibraphones, cornes de brume, gros "ouuuuuh ouuuuuh rooooooo" pour faire le bruit du vent et de l'orage. Pi dites, on entendait des gens crier d'ailleurs, ca rigolait pas la grande clameur, de quoi de faire déchiqueter les tympans ! Bref, un bon petit feu d'artifice pour calmer (ou pas) la foule et la fête était lancée !

 


IMGP2036.JPG- 20h30 : Belsunce / Canebière / Vieux Port. Là évidemment, beaucoup de monde (près de 400 000 personnes étaient présentes d'après La Provence) mais pas du tout étouffant (Marseille c'est grand aussi). Des petites arbres lumineux sur Belsunce, des étoiles qui scintillent sur la Canebière, des écrans géants avec des marseillais (célèbres ou pas) parlant de la ville ("la théorie des tomettes" de Stephan Muntaner), des projections sur les façades, le trompe-l'oeil sympa sur la façade de la Bourse et arrivés sur la vieux port les magnifiques lumières, les jets d'eau colorés, les variations d'illumination de la Bonne Mère... magique !

IMGP2039.JPGC'était vraiment très joli ! Toutes les heures, un petit feu d'artifice était tiré. Il y avait vraiment un super bon état d'esprit en plus, ce qui ne gâche rien à la fête. Je sais que je le répète beaucoup depuis le début mais Marseille n'est pas réputée pour les grands rassemblements de foule se passant dans le calme et la bonne humeur alors ca mérite d'être signalé !

 

Pas mal de petites choses aussi dans ce coin, un arbre à messages, des petites caravanes d'info assez rigolotes, des projections aussi sur les façades d'église, de maison, etc.

IMGP2057.JPG

 

 

IMGP2063.JPG- 22h : Pavillon M / Panier / République. Alors le Panier moi c'est un quartier que j'adore déjà en temps normal. C'était donc un incontournable samedi soir ! Plein de silhouettes sur les murs, des enfants, des acrobates, des messages disséminés ici et là, des photos sur les portes des maisons, des musiciens au coin d'une rue...

IMGP2073.JPGBref, pari gagné là encore. Place Sadi-Carnot, des sculpteurs sur glace munis de scies et de tronçonneuses, rencontre avec la parade des lumières qui continuait son parcours pendant tout ce temps là, des jolies illuminations...


IMGP2078.JPGEn fait, ce qui était bien joué (de mon point de vue) c'est qu'on pouvait marcher pendant des heures sans que le temps soit long. Il y avait plein de petites animations, installations, pauses musicales, suffisement espacées pour ne pas se marcher dessus mais suffisement proches pour permettre de déambuler sans réfléchir, en se laissant uniquement porter par la curiosité.


- 23h : Estienne d'Orves. LE regret de la soirée : ne pas avoir pu voir LE spectacle de cette fête d'ouverture de Marseille 2013, le cirque aérien avec les anges. Voir tous ces gens et les pavés des rues couverts de plumes et ne pas avoir pu s'approcher tant il y avait de monde, c'était super frustrant. On s'est retrouvés coincés au bout d'une rue par un alignement de messieurs en uniformes qui ne laissaient passer personne et après quelques dizaines de minutes à attendre désespérément de voir un ange traverser la rue suspendu tout là haut dans le ciel, il a fallu se résigner... tant pis pour les anges 


Un nouveau pti tour en ville et retour à la maison. On n'a pas eu le courage de descendre à la Joliette donc le Mucem, le J1, le J4, etc, ce sera pour une prochaine fois !

Voilà pour samedi.


Dimanche, ca a été Chasse au 13'or à Aix, parcours d'art contemporain "L'art à l'endroit" et visite de l'expo "Cadavres exquis" au musée Granet.

IMGP2113.JPGLa chasse au trésor d'abord : très sympa, on a passé un bon moment (et en plus ils nous ont donné des bonbons espéciaux MP2013 et ils offraient des boissons chaudes à l'arrivée). Il y avait plusieurs parcours différents, ce qui permettait de ne pas se retrouver tous au même endroit à quémander des indices aux mêmes personnes en même temps, parcours bien ficelé, ni trop facile ni trop dur, bien quoi ! IMGP2095.JPGC'était suffisement tordu par moment pour devoir se creuser la cervelle mais pas trop pour ne pas sombrer dans le désespoir ^^. Bon, bien sûr, moi je l'ai fait dans ma ville donc c'était plus facile par moments. Je dois dire que pour des gens qui ne connaissaient pas Aix, ils ont du galérer quelques fois tout de même !


"L'art à l'endroit" est un parcours d'oeuvres contemporaines dispersées dans la ville. Là j'ai été franchement déçue ! Depuis quelques années, la ville d'Aix nous gratifie de ce genre de parcours avec des oeuvres de qualité et là bin... ca le fait pas. J'ai globalement trouvé ca un peu minable. 

IMGP2096.JPGIMGP2108.JPGIMGP2112.JPG

 

IMGP2093.JPG


Et quant à l'expo "cadavres exquis", je ne vais même pas m'attarder tant là aussi je n'ai pas grand chose à dire de positif.


En résumé, Marseille top, Aix un peu moins bien.


A suivre... l'année ne fait que commencer !


IMGP2056.JPG

Repost 0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 08:00

actualite-de-l-art-20120618_151226.jpgFleurs en scène est une expo qui se tient actuellement, et jusqu'au 22 septembre 2012, dans la galerie Zola de la Cité du livre à Aix en Provence.

Il s'agit d'une exposition de costumes de scène et de décors provenant des collections patrimoniales du festival d'Art Lyrique de la ville, ayant tous pour point commun une thématique liée aux jardins, à la nature, etc.


Les costumes et décors sont présentés selon les thèmes suivants : Broderie de jardin, le potager du Roi, la charmille, la serre, Hortus conclusus, jardin de l'Alhambra, jardin paysager et féerie d'hiver.


La présentation est belle et le parcours très agréable, cohérent et suffisement varié pour satisfaire toutes les attentes.


actualite-de-l-art-20120618_151311.jpgDes panneaux explicatifs présentent également différents textiles que l'on peut voir de près, toucher, sentir, etc.

Des extraits d'opéras sont diffusés en continu pour permettre de voir ces magnifiques costumes en situation.


Si vous avez l'occasion de passer par Aix en Provence durant l'été, je vous conseille vivement de venir vous raffraîchir en visitant cette expo qui, pour couronner le tout, est gratuite. 


Un petit catalogue a été édité par la mairie en partenariat avec le Centre national du costume de scène (comme l'expo d'ailleurs). Il complète l'expo par une quantité d'informations utiles à la fois à la visite mais aussi à une meilleure connaissance de ce monde assez complexe qu'est celui de l'opéra.

 

"Fleurs en scène"

Du 15 juin au 22 septembre 2012

Galerie Zola

Cité du livre - Bibliothèque Méjanes

8-10 rue des allumettes

Aix en Provence

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 08:00

IMGP0177.JPG

Le w-end dernier près de chez moi avait lieu la 4e édition d' "Art en vigne"... J'avoue que je ne connaissais pas du tout et si j'ai loupé les 3 premières années, je ne louperai pas la prochaine parce que c'est drôlement sympa comme concept !

 

Je vous explique : plusieurs caves du pays d'Aix (cette année le domaine de l'Olibaou à Venelles, le Château du Seuil à Puyricard et le Château Paradis au Puy Ste Réparade) ouvrent leurs portes à plusieurs artistes contemporains. Les expos ont lieu dans les caveaux, dans les chais, dehors, dedans, n'importe... 

 

IMGP0187.JPGL'intérêt est double. Déjà on découvre des artistes dans des lieux assez insolites. Parfois ca met en valeur les oeuvres, parfois un peu moins mais la visite est plus ludique que ce à quoi nous sommes habitués. Le deuxième intérêt est bien sûr qu'en plus de se régaler les yeux on peut se régaler les papilles avec la dégustation de vin qui accompagne !

 

 

 

Si vous optez pour les 3 domaines, cela vous permet en plus de faire une jolie balade à travers les vignes, les champs d'olivier et les beaux paysages de Provence.


 

IMGP0176.JPGAmateurs d'art, de vin ou les deux, pour passer un pti moment agréable et convivial tout en cultivant un peu son esprit c'est toujours sympa alors n'hésitez pas pour la 5e édition en 2013. Moi, j'y serais  !

 

Pour plus de détails, la liste des artistes tout ca : le blog Art en vigne

 


Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 18:28

c-joiris-le-naufrage.jpg

Aujourd'hui je vous emmène à la découverte de Carine Joiris, une artiste belge que j'ai pu rencontrer lors du salon d'art contemporain Sm'art à Aix en Provence au début du mois de mai.

 

Beaucoup beaucoup d'artistes à ce salon, de quoi satisfaire tous les goûts et toutes les sensibilités. Moi j'ai eu un véritable coup de coeur pour cette artiste (au demeurant fort sympathique en plus !). 


Elle présente plusieurs formats, du plus petit aux plus grands, et différentes présentations. On trouve des tableaux sur toile, sur bois, abstraits ou figuratifs, en pièce simple ou en polyptique, et même en totems qui sont pour certains agrémentés d'un éclairage qui leur donne encore plus de corps.


IMGP0098.JPGPour résumer, si vous aimez, il y a toujours moyen d'avoir une de ses oeuvres chez vous, pas d'excuses du genre "oh mais j'ai pas des murs assez grands" ou "han je sais pas trop où je pourrais le mettre". Non non non, ca ne marche pas !

 

Parlons peu mais parlons bien. Personnellement ce sont ses toiles ou ses totems figuratifs qui m'ont attirée... un corps, un pied, une main et puis une couleur, vive, intense, hypnotique !

 

c-joiris-totem.jpgCertaines de ces toiles sont proprement fascinantes. Elles attirent l'oeil comme un aimant et le capturent. Chaque tableau ou totem est un petit bout de quelque chose. A nous de réinventer ce qui se trame tout autour, dans le temps et dans l'espace.

 

Carine Joiris, c'est de la couleur, de la lumière, du relief, de la matière. C'est sensible, c'est sensuel. C'est le mouvement et le temps suspendu, c'est tout ca à la fois...

 


Pour moi c'est trop tard, je suis fan !

IMGP0097.JPG

 

Le site de Carine Joiris

 


Repost 0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 08:00

IMGP0013.JPGAujourd'hui c'est expo !


A force de scruter et décortiquer le calendrier des manifestations culturelles (gratuites de préférence, oui oui ca existe), je suis tombée sur la description d'une exposition qui m'a intriguée. On y parlait de bestiaire fantastique, de chapiteaux romans, de parcours ludique et sensoriel...

Alors moi bien sûr, j'y suis allée pour vous !


L'exposition "Les ailes du serpent" que j'ai vue à Venelles (13) est en fait une expo itinérante (principalement dans le sud de la France) créee par l'association Artesens.

Un petit mot de cette association avant de vous parler de ce que j'ai "vu". Artesens est une association donc, créée en 1995, qui a pour but de développer une approche sensorielle de l'art, notamment pour les publics handicapés.

Ainsi, pour "Les ailes du serpent", des panneaux présentent le bestiaire fantastique que l'on peut trouver sur les chapiteaux romans puis on découvre à l'aveugle des moulages correspondant.


IMGP0005.JPGDes petits pupitres sont installés, on glisse ses mains sous le petit rideau rouge et on essaie de découvrir la forme qui se cache et d'identifier l'animal. Si on cale, une petite description de ce que l'on tripote peut nous mettre sur la voie et enfin on peut découvrir l'image prenait forme sous nos doigts. Hé bien je dois vous avouer que je suis pas fortiche à ce jeu... Même avec la description parfois bin... ouais je tripotais un moulage quoi 

Sur chaque pupitre ou panneau on trouve bien évidemment la version en braille pour le public non ou mal voyant.


Un peu plus loin, un gigantesque arbre vert nous présente des senteurs plus ou moins originales mais qui nous gardent bien dans l'ambiance.

IMGP0012.JPGEnfin, des cubes pédagogiques pour les plus jeunes présentent chacun un animal ou figure mythologique et avec un système de tiroirs on doit retrouver quelle photo correspond et laquelle ne correspond pas.

 

Pour résumer, j'ai trouvé tout ca original, pédagogique pour les plus jeunes qui peuvent ainsi apprendre en s'amusant (oui c'est un peu mon crédo je reconnais) mais aussi une manière sympatique pour les mal-voyants de découvrir des formes d'expression artistiques à travers une thématique. Petite expo sympa à faire en famille (ou pas).

 

 

 

Artesens propose plusieurs thématiques. Je vous mets le lien vers leur site pour ceux que ca intéresse :

Artesens, l'éveil artistique par les sens 

 

IMGP0009.JPG

Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 08:00

IMGP9868.JPGJe vous avais fait un petit article pour présenter l'expo "Les Borgèse et l'antique" qui s'est tenue jusqu'au 9 avril 2012 à la Villa Borghese à Rome (--> ici).

J'ai eu la chance de pouvoir aller passer quelques jours à Rome le mois dernier et je n'ai bien entendu pas manqué d'y aller ! Hormis le fait que je ne peux pas aller à Rome sans aller faire un tour à la Villa Borghese voir ma sculpture préférée du monde entier de l'univers (L'enlèvement de Proserpine du Bernin), c'était une belle occasion à ne pas rater.

Eh bien je dois vous dire les amis que je n'ai pas été déçue du voyage !!! Cette expo était une vraie réussite, avec quelque chose de magique... que dis-je de majestueux !


 

Une fois les billets en poche, réservés très à l'avance, récupérés à l'avance et plus soigneusement rangés qu'une poignée de diamants, nous y voilà, attendant sagement devant la porte l'ouverture du saint des saints !


La visite commence par le premier étage de la villa. Là je dois avouer, petite déception au premier abord (parce que bien entendu, ils nous réservaient le meilleur pour la fin). Le premier étage donc, présente l'agencement d'un appartement du XVIIe siècle, d'un appartement de collectionneur. On y croise quelques sculptures mais surtout un très grand nombre de peintures. Se cotoient ici Caravage, Titien, Raphaël ou encore Rubens, Vinci ou les autoportraits du Bernin (que des illustres inconnus quoi...). Ici peu d'antiques (alors qu'on vient aussi pour ca) mais beaucoup beaucoup beaucoup de pièces qui sont un régal pour les yeux.


Sachant que l'on n'a que 2 petites heures pour effectuer la visite complète (et c'est très très juste comme timing), nous ne nous sommes pas attardés plus que ca sur l'étage. J'étais trop impatiente d'entrer dans le vif du sujet pour perdre du temps, d'autant que je ne suis pas restée suffisemment longtemps à Rome pour pouvoir faire une 2e visite (qui aurait pourtant été la bienvenue pour vraiment prendre le temps de tout voir correctement).


Museo-e-Galleria-Borghese.jpgOn descend donc les escaliers, la tension monte au fil des marches, pour arriver dans la première salle du rez de chaussée. Moi, bon bin c'est là que je suis au bord de l'évanouissement vu que je me retrouve face à mon oeuvre fétiche, je passe quelques dizaines de minutes à tourner autour la larme à l'oeil et la bave aux lèvres en me pâmant pour l'enième fois devant chaque détail de cette merveille...

Bref, revennons à nos moutons !


11-535437.jpgUne soixantaine de sculptures prennent place dans les différentes salles, redonnant vie à cette demeure juste exceptionnelle ! Les reconstitutions ont été faites à partir des gravures et dessins de Charles Percier (1786-1791) afin de replacer chaque oeuvre à son emplacement d'origine. Et là... là... tout prend une nouvelle dimension ! 

Ce n'est plus l'oeuvre qui s'adapte à l'architecture mais l'architecture qui s'articule autour des oeuvres. Ca change tout ! Tout est chamboulé, tout devient limpide. Les décors, des plafonds allégoriques ou mythologiques aux petits détails des corniches, des colonnes en marbre feint aux cheminées, des encadrements de portes au pavement, tout à coup tout s'harmonise parfaitement. Chaque sculpture se retrouve dans des niches adaptées à ses dimensions, chaque buste retrouve son piedestal coordonné aux peintures murales, bref chacun est à sa place !


Les antiques présentés viennent principalement du Louvre (dont certains ne sont habituellement pas exposés) masi aussi d'autres musées. Il ne s'agit QUE de pièces de très grande qualité, d'une grande variété iconographique mais aussi présentant différentes techniques de taille. Il y a des sculptures monolithiques ou composites, de toute taille ou origine, etc, etc.

Cette expo, c'était finalement plus qu'une expo, c'était une ambiance, un bond dans le passé, un condensé d'histoire de l'art, une expérience.

Comme vous l'aurez surement déjà compris depuis quelques paragraphes, je suis sortie de là totalement emballée, sans voix (et croyez moi c'est rare !), des paillettes plein les yeux... et la certitude que je n'ai pas choisi mon boulot par hasard. 


Le catalogue en revanche (vendu à un prix dérisoire) ne fait pas honneur à l'expo à mon goût. C'est un très bon catalogue pour ce qui concerne les fiches oeuvres ainsi que les étapes retraçant la reconstitution de la collection Borghese, il y a beaucoup de plans explicatifs et de documents. Manque cependant de photos de la "muséographie" si l'on peut employer ce mot vu le caractère vraiment spécifique de ce projet. Cela reste en outre un très beau livre qui est allé rejoindre ses petits camarades dans ma bibliothèque pour le plus grand plaisir de mes yeux et de mon esprit !


IMGP9872.JPG

 

Repost 0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 08:00

borghese

Alléchante expo que celle qui se tient depuis le 7 décembre et jusqu'au 9 avril 2012 à la Villa Borghese à Rome !


Comme son titre l'indique, on parle ici des Borghese et d'Antiquité, et plus précisément de la collection de sculptures antiques constituée par la famille Borghese.

 

centaure-borghese.jpgOn sait à quel point cette famille fut influente à l'époque moderne à Rome. C'est à l'occasion de cette exposition que pour la première fois depuis sa constitution (soit plus de 200 ans), une grande partie de la collection d'antiques va se retrouver dans son lieu d'origine.

Pour cela le Musée du Louvre a apporté une grosse contribution en envoyant une soixantaine d'oeuvres à Rome (du département des antiquités grecques, romaines et étrusques).

 

Les marbres Borghese, propriété de la France depuis le début du XIXe siècle, ont été la plus importante acquisition d'antiques par le musée du Louvre (musée central des Arts puis musée Napoléon à l'époque). C'est donc aujourd'hui un grand évènement que le retour, pour 4 mois, de ces pièces imposantes et superbes.

Je rêve déjà d'un voyage à Rome pour aller emplir mes yeux de paillettes (de marbre bien sûr) et d'ajouter le catalogue à ma bibliothèque en rentrant...

 

hermaphrodite-borghese.jpgD'après son dossier de présentation, cette exposition "exceptionnelle et unique célèbre le patrimoine historique et artistique italien à l'occasion du 150e anniversaire de l'Unité"

 

 

Parallèlement à l'expo, des ateliers découverte pour les enfants ont été prévus (ce qui se fait de plus en plus en France également et ce qui est de mon point de vue une très bonne chose).

 

Plusieurs parcours sont prévus selon les âges :

 

- pour les plus petits, aller-retours successifs du musée au "laboratoire" avec pour thématique le passage du dessin au relief et à la sculpture tridimensionnelle (2h)

- pour la taille au dessus  : parcours sculpture classique et sujet mythologique avec visite d'1h dans le musée (récits des mythes antiques et analyse des sculptures) puis 1h d'activité pratique en laboratoire (initiation à la restauration)

- en enfin pour les plus grands : mythes et techniques, avec visite d'1h dans le musée (récits des mythes, initiation à l'iconographique des dieux et héros de l'antiquité) puis initiation à la taille pendant 1h.

 

Bon bien entendu tout cela n'est possible que si vos enfants parlent italien... On peut toutefois constater qu'il est possible que certains de ces enfants chanceux ressortent au bout de 2h avec autant de connaissances que des étudiants français de première année universitaire en histoire de l'art après un semestre... je dis ca, je dis rien, je me comprend et certains de mes lecteurs me comprendront également 

 

En résumé, c'est à n'en pas douter très belle expo que celle-ci. N'hésitez pas à me faire part de vos impressions si vous avez l'occasion de vous rendre à Rome pour la voir. 

Voilà, je viens de décider sur un coup de tête que je vais y aller ! je vous ferai un compte rendu à mon retour (mi-mars) ! En attendant n'hésitez pas si vous passer par Rome 


Au passage, tant que vous y êtes, n'oubliez pas de vous laisser aller à la rêverie devant les sublimes oeuvres du Bernin à la Galerie Borghèse (cf : La Saga Bernin (1) : les grands groupes du cardinal Borghèse) !

 


Repost 0
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 08:00

2e série... (après Versailles en solo 1)


 

IMGP8110.JPGIMGP8177.JPG

IMGP8217.JPGIMGP8135.JPG

patrimoine-20111128_161507.jpgIMGP8194.JPG

Repost 0
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 11:34

expo-galerie-aix-picto.jpgAlors que je ne suis pas toujours follement convaincue par les expos présentées à la galerie d'art du conseil général d'Aix-en-Provence, je dois dire que cette fois ce fut une excellente surprise !

 

 

L'exposition "Voyage d'Orient" présente une variété intéressante de photos, tableaux, films et objets sur l'Orient au sens large. 


actualite-de-l-art-20120107_145141.jpgBeaucoup de pièces proviennent de collections privées et portent sur le Maroc du XVIIIe siècle. On y trouve des manuscrits (très beaux), instruments de calligraphies, armes, vêtements, bijoux, etc. mais aussi de superbes photos du tout début du XXe siècle, des dessins et peintures orientalistes, le tout entrecoupés d'oeuvres plus contemporaines à base de vidéo, panneaux lumineux et photos.

 

Quelques ateliers sont organisés autour de cette exposition, principalement à destination des enfants. Lorsque j'y suis allée, il y avait justement une visite spéciale pour un petit groupe d'enfants qui devaient avoir à vue d'oeil dans les 6-7 ans. L'animatrice était vraiment très très bien et amenait les enfants à comprendre et analyser ce qu'ils voyaient, le sens des oeuvres mais aussi de les familiariser avec le musée en lui même.

actualite-de-l-art-20120107_144941.jpgLes prochaines animations prévues sont le 11 janvier de 14 à 16h (atelier "le fabuleux destin d'Artlibaba" pour enfants de 5 à 7 ans) et le 21 janvier de 10 à 12h avec une initiation à l'histoire de l'art sur le thème de l'orientalisme.

 


Pour plus de renseignements : Site de la galerie CG 13

 

 

En conclusion, si vous passez vous balader sur le Cours Mirabeau, profitant du beau soleil de janvier, n'hésitez pas à pousser la porte de la galerie CG 13, entre adultes ou en famille, le voyage sera au rendez-vous.

 

 

 

Galerie d'art du conseil général, Aix en Provence

Hôtel de Castillon, 21 Cours Mirabeau

9h30-13h et 14-18h sauf le lundi et le mardi matin

Entrée gratuite

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65