Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 08:00

endEND est une BD que j'ai découvert à travers les Rencontres du 9e art d'Aix en Provence dont le temps fort était le week-end dernier et plus précisément à travers l'expo Métamorphose.

Je vous donnerai les détails de l'expo ensuite mais d'abord END.


J'avoue, je ne connaissais pas... Il faut dire que je ne me tiens pas vraiment au courant des nouveautés aussi !


Bref, au premier coup d'oeil, j'ai craqué ! La couverture est sublime, la 4e de couv' très intriguante, et en ouvrant j'ai tout de suite été séduite par la gamme chromatique et la qualité des dessins. Tout est dans des tons de vert, bleu, gris, blanc... avec quelques touches de couleurs chaudes qui viennent réhausser le tout et donner vie (si l'on peut dire) à tout ce petit univers.


end-int.jpgJe ne vous raconterai pas l'histoire, ce serait vraiment gâcher le plaisir. Pour la faire courte : c'est l'histoire d'Elisabeth, qui vit dans un monde qui n'est plus vraiment le notre, en compagnie d'un chat qui n'est plus vraiment un, et qui souhaite entrer en contact avec sa soeur Dorothea, pensionnaire d'un collège tenu par des religieuses... Mais bien sûr vous vous doutez bien que c'est un petit peu plus compliqué que ca !


L'atmosphère est très particulière, très onirique, un peu baroque aussi, romantique, sombre...


Ca faisait longtemps que je n'étais pas tombée sous le charme comme ca, vraiment ! Les textes sont profonds, les décors féériques, incroyables. On se retrouve vraiment plongé dans le monde d'Elisabeth, ses questionnements, ses doutes, ses peurs. Je ne veux pas trop vous en dire, c'est typiquement le genre d'oeuvre pour lesquelles il ne sert à rien de faire de grands discours, il faut juste se jeter dedans les yeux grands ouverts.

Moi en tout cas, j'ai hâte de lire le tome 2 !

 

L'expo : 

"Métamorphose" regroupe les oeuvres de plusieurs artistes : Lionel Richerand, Guillaume Bianco, Clément Lefèvre, Lilidoll, Benjamin Lacombe et Anna Merli.

Très très chouette expo en mode cabinet de curiosités que je vous conseille également vivement !


Museum d'Histoire naturelle, 6 rue Espariat, Aix-en-Provence

du 10 avril au 16 juin (gratuit jusqu'au 18 mai)

tous les jours de 10 à 12h et de 13 à 17h

 

Pour plus de renseignements, des liens et tout ce qu'il vous faut : Rencontres BD Aix


4e de couverture :

Imaginez... si le monde autour de vous jamais ne se mouvait.

Si le murmure du vent et le chuchotement de la pluie se répétaient inoexorablement dans leur devenir monotone.

Si le silence souverain régnait jusqu'à ce que l'invisible soit votre...

Tel est mon univers.

Un monde où la berceuse du temps a cessé d'entonner sa complainte.

Un monde anémié privé de toute couleur, où les esprits et les âmes perdues trouvent enfin la paix...

...Dans leurs mausolées solennels et sans âge...

J'ai 13 ans. Elisabeth est mon nom. Mes cheveux sont blancs comme la vie. Si le coeur vous en dit, vous pourrez me rencontrer. Mais pour cela il vous faudra mourir.

 

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 08:00

IMGP0016.JPGDans le cadre des Rencontres du 9e art d'Aix en Provence, j'ai eu l'occasion d'assister à une "rencontre dessinée" ou "conférence dessinée" (ou appellez ca comme vous voudrez) avec Edmond Baudoin.


Edmond Baudoin retrace aux archives départementales d'Aix (jusqu'au 23 juin) les chemins de l'eau en Provence depuis l'Antiquité à travers ses dessins et peintures.

Un petit mot de cette expo : la juxtaposition des oeuvres d'Edmond Baudoin avec des textes anciens et plans issus des collections des archives municipales et départementales d'Aix est un choix assez pertinent. Cela satisfait ainsi toute sorte de public ! 


BD-20120411_184605.jpgLes planches de Baudoin sont quasi exclusivement en noir et blanc et retracent un véritable parcours, celui de l'acheminement de l'eau dans toute la Provence au fil des siècles, mais aussi celui de l'artiste, de son exploration du territoire, ses découvertes, ses émotions, ses rencontres.


Ses peintures sont très poétiques, apaisantes, vivifiantes, parfois mouvementées ou invitant à la rêverie... comme l'eau !

Des portraits de personnes qu'il a rencontrées au cours de son périple autour de l'eau clôturent l'expo, agrémentés chacun d'une citation parlant de ce que l'eau peut représenter.

Tout autour de la salle des vitrines présentent des documents relatifs à la création du canal de Craponne par exemple, divers plans et dessins des installations hydrauliques qui ont été conçues pour irriguer la Provence. On y trouve également des textes anciens (lettres, rapports, etc) sur le même thème.


IMGP0027.JPGEn complément à cette exposition (que je vous conseille), une "rencontre dessinée" donc. Qu'est-ce que c'est donc que cette chose vous allez me dire ? Je savais pas trop à quoi m'attendre même si j'avais plus ou moins compris le concept et franchement ? je n'ai pas été déçue une minute !

Pendant 2h environ, Edmond Baudoin nous a parlé de sa façon de travailler, de sa conception de la peinture et du dessin, de la musicalité du trait, du mouvement, de ces émotions qui habitent l'artiste quand il travaille ou encore de ce qui fait "vivre" une oeuvre. Pendant qu'il nous racontait tout çà, 4 toiles de grand format se sont succedées sous son pinceau, illustrant en temps réel son propos. 


C'était proprement fascinant ! Nous étions spectateurs du processus de création, en direct, comme des voyeurs indiscrets dans l'atelier de l'artiste. Les moments de silence étaient tout autant enrichissants que les discours et explications, le geste est parfois plus instructif et parlant que les mots.

C'est un artiste sensible, passionné et passionnant, véritablement mine d'or et débordant talent. Un très beau moment !


IMGP0053.JPG

 

Pour voir l'expo :

Archives départementales des Bouches du Rhône

25 allée de Philadelphie

Aix en Provence

jusqu'au 23 juin, du lundi au samedi de 10h à 18h (fermé le mardi matin)

 

Pour découvrir Edmond Baudoin :

Site officiel Edmond Baudoin

 

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 08:00

IMGP0073.JPGAlors ca c'est mon coup de coeur du moment 


Pour tout vous dire, c'est la venue de Joan aux Rencontres du 9e art d'Aix en Provence qui m'a décidée à regarder le programme d'un peu plus près !

Joan est l'auteur de nombreuses BD parmi lesquelles les séries "Accro de..." (rock, rap, reggae...), "L'astrovérité" ou "La petite Lucie" mais aussi "Clope attitude", "7 histoires de pirates", "Retour de manivelle", etc, etc.



Joan Lucie in thje skeud livreLucie in the skeud est tout d'abord une expo (qui commence à avoir pas mal tourné donc peut-être que certains d'entre vous ont déjà eu l'occasion de la voir), une expo de pochettes de vinyles exclusivement rock revisitées par la petite Lucie, une espiègle (et un peu casse ******) petite rockeuse qui "kiffe les kepons" comme diraient les d'jeun's !

De l'expo au bouquin il n'y a qu'un pas. Sorti en octobre 2011, l'album Lucie in the skeud regroupe un bon paquet de ces détournements de pochettes d'albums légendaires (ou un peu moins) qui ont fait l'histoire du rock.

Alors moi forcément qu'est-ce que vous voulez... j'aime la BD et j'aime le rock, je pouvais pas passer à côté 


Joan8.jpgLucyinskeud01.jpgLucyinskeud03.jpglucie-in-the-skeud.jpg

 

Du coup, parce que là quand même c'est un peu la classe à Dallas, j'ai pris mes petits pieds avec moi et je me suis rendue à la cité du livre d'Aix pour le week-end de la BD afin de voir l'expo, acheter le bouquin et errer pendant un moment jusqu'à ce que je trouve enfin la petite table planquée dans un coin où Joan avait pris place pour les dédicaces (bin ouais quoi, je pouvais pas partir sans mon petit dessin espécial que pour moi toute seule hein) !


IMGP0074---Copie.JPG

 

Le blog de la petite Lucie

 

Expo Lucie in the skeud

Cité du livre, espace arts du spectacle

8/10 rue des allumettes

Aix en Provence

jusqu'au 28 avril, du mardi au samedi de 10h à 19h

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 08:00

IMGP0071.JPGLes 13, 14 et 15 avril derniers avait lieu le Week-end BD dans le cadre des Rencontres du 9e art d'Aix en Provence.

Alors je vais vous raconter un peu !

 

Tout d'abord, les rencontres du 9e art c'est plus qu'un festival de BD tout simple. C'est la rencontre (ouais ils ont pas choisi le nom au hasard non plus hein !) de tout ce qui peut exister comme forme d'expression graphique. Se côtoient la BD traditionnelle, de grands panneaux se rapprochant plus du graf que de Tintin, et toute sorte de toiles, dessins, gravures, etc, etc. Vraiment pour les amoureux du trait !

Hormis les 3 jours de dédicaces, rencontres, etc, ce sont aussi différents sites d'exposition (gratuites). Je n'ai pas encore eu le temps de toutes les faire mais je compte bien y remédier dans les jours qui viennent. Il y en a en tout et pour tout 17 dans les musées et galeries de la ville, à l'office du tourisme, aux archives ou à la cité du livre, et ce n'est quand même pas rien !

Promis je vous ferai quelques articles sur celles que j'ai vues et que j'ai particulièrement aimé 


 

Pour le programme complet allez faire un tour par ici : Festival BD d'Aix en Provence


 

IMGP0063.JPGRevennons donc au week-end BD qui se tenait à la Cité du Livre vendredi, samedi et dimanche dernier...

Durant 3 jours, au delà de l'accès aux expos présentes à la cité du livre, se sont succedées plusieurs petites choses bien sympathiques : des animations pour les plus jeunes, des ateliers multimédia, les RDV canapé, les RDV café BD, vernissages, projections de courts-métrages d'animations et bien entendu les inévitables séances de dédicaces. Avec plus d'une cinquantaine d'auteurs et autant de choix, autant dire qu'on ne savait plus où donner de la tête tant tout ceci était alléchant !

 

Pour ma part j'ai opté pour une rencontre dessinée avec Edmond Baudoin (dont je vous parlerai très bientôt), le Rdv café BD avec les auteurs de Génération spontanée (auteurs belges à mi-chemin entre la BD pure et dure et un travail de plasticiens vraiment très intéressant, parfois percutant et toujours original), un petit passage par les courts-métrages d'animations, les dédicaces (bien sûr) et quelques expos.


IMGP0066.JPGBeaucoup beaucoup beaucoup de monde, beaucoup beaucoup beaucoup d'auteurs très abordables, ouverts à la discussion et sympathiques, un site super bien aménagé pour mettre en valeur les planches, toiles et autres petites bricoles qui font plaisir à la rétine, une librairie bien fournie (et bien placée), un staff sympa toujours prêt à répondre à toutes les questions même les plus saugrenues (y compris celles des fans impatients de voir leurs auteurs préférés pour leur faire gribouiller leur exemplaire sorti du grenier ou tout frais sorti de la librairie)... en résumé, de mon point de vue c'était vraiment très réussi !

 

 

Quelques prochains articles en préparation en rapport avec cette manifestation :

- je vous parlerai de mon petit coup de coeur : Lucie in the skeud de Joan

- Expo et rencontre dessinée inoubliable avec Edmond Baudoin

- ... et peut-être quelques expos allez donc savoir...


 

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 08:00

rock-n-vrac.jpgAprès avoir lu le génial "J'aime pas la chanson française" de Luz, pour le coup plutôt rock n'roll, je me suis senti pousser des ailes en tombant sur "Rock'n'vrac"... Je me suis dit "Tiens ca peut être marrant", la 4e de couv' m'a fait sourire (je devais être dans un jour Bisounours-bonpublic-n'importequoimefaitsourire-niaise, je vois que ca !).

 
Bref, je rentre chez moi, je l'ouvre et je commence à lire tranquille dans mon hamac et là, catastrophe, mes ailes se referment (heureusement que j'étais dans le hamac sinon j'aurais risqué de me casser une jambe encore en plus)... l'ennui... l'ennui total...

 

J'avoue humblement que je me suis forcée à aller jusqu'à la dernière page mais bon, c'est vraiment par acquit de conscience, et pour être sûre qu'il n'y avait pas une bonne blague dans les 5 dernières planches !


On m'avait annoncé de la rigolade et des réponses aux questions existentielles genre "comment mourir avec une bonne rock n'roll attitude ?" ou "Peut-on survivre au rock serbe ?" et au final, si j'avais pas fait comme d'habitude et cédé au tape à l'oeil de la couv' j'aurais gagné 15 minutes de sieste...

 

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 08:00

chimère couvPetite découverte au hasard de mes pérégrinations habituelles dans le "magasin de produits culturels" du coin... une BD dont à la fois la couverture et le titre m'ont intriguée (il m'en faut peu je le reconnais).

Chimère(s) c'est l'histoire d'une maison close au XIXe siècle, une maison close réputée dans le Paris grouillant de cette fin de siècle riche en découvertes, constructions et autres nouveautés. L'histoire commence par l'arrivée de Chimère chez dame Gisèle, la tenancière de ce beau bordel (si vous me passez l'expression). Chimère est vendue à La perle Pourpre afin de rembourser les dettes de sa famille d'accueil, vendue pour mettre aux enchères sa virginité.

Bien sûr le thème est un petit peu à la mode, ca n'a pas du vous échapper... cf. les séries télé (Maison close sur Canal) ou le cinéma (l'Apollonide, souvenirs de la maison close sorti il y a qq mois), etc, etc

 

Revenons à nos moutons ! chimeres1887_image.jpg

 

Cette BD, dont le tome 1 est tout frais sorti de cet été, est assez sympathique et je suis curieuse de voir comment va évoluer la petite Chimère dans les tomes suivants. Cette petite jeune fille de 13 ans qui arrive tout fragile, timide voire un peu effrayée par moments se révèle rapidement être une petite futée, plus forte qu'il n'y parait, manipulatrice en puissance, usant de mensonges et autres stratagèmes pour s'en sortir dans ce monde de harpies, de violences et de souffrances. 

... pour les amateurs de BD historiques... ou d'histoires de femmes :)

 

4e de couverture :

Paris, 1887. Alors que Monsieur Eiffel construit sa tour et que Monsieur de Lesseps s'évertue à creuser le canal de Panama, la trop jeune Chimère voit sa virginité vendue aux enchères à La Perle Pourpre, l'un des plus beaux bordels de la capitale.

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 08:00

theorie-contorsion.gif

Petit bouquin sympa repéré lors de mon enième visite dans ce toujours aussi grand magasin de produits culturels (hum... tentation quand tu nous tient, pourquoi l'ont mis juste au-dessus du parking aussi ??? hein ???)


La théorie de la contorsion est ce nouveau genre de BD très à la mode, version papier et reliée des dessins que l'on peut trouver sur son blog. Pour les adeptes, c'est un peu le même style que Pénélope Bagieux alias Pénélope Jolicoeur. Des histoires de filles, des situations de la vie courante qui nous paraissent banales quand on les vit mais nous font sourire quand on les voit illustrées dans un livre... Laquelle d'entre vous, mesdames et mesdemoiselles, ne s'est pas dit en lisant ce genre d'ouvrage "Arf, c'est trop ca !" ou "Ahlala c'est tout à fait le genre de truc qui m'arrive !"... On se sent moins seule hein ?

En résumé, pour les amateurs et amatrices de "livres de filles", pour celles qui ont tendance à dramatiser les petites mésaventures du quotidien ou ceux et celles comme moi qui sont bon public et aiment bien rire de tout

 

2 petits liens pour l'occasion :


Le blog de Margaux Motin,

l'auteur de ce livre, qui a aussi écrit J'aurais adoré être ethnologue

 

Le blog de Pénélope Bagieu : Ma vie est tout à fait fascinante

 

 

4e de couverture :

Je suis quelqu'un d'assez souple, dans la vie, en général. J'veux dire, je m'adapte à peu près à toutes les situations. Mais dès qu'on essaie de me ranger dans des cases et de me coller des étiquettes, je suis trop nombreuse, on fait des crises de claustrophobie. C'est mauvais pour mon teint et en plus, après, je digère mal. Je veux bien être "Mère", ca me va, "illustratrice" c'est cool, "fiiiille", ca me satisfait, de toute façon si je devais faire pipi debout j'arrêterais pas de saloper mes godasses. Mais je ne peux pas être que ca tout le temps. Je veux être libre d'être toutes les femmes que j'ai envie d'être, même celles auxquelles j'ai pas encore pensé, même celle que je ne pensais pas vouloir être il y a cinq minutes. Et ca me semble évident que ca serait archi pas écologique tout le papier qu'il faudrait pour coller des étiquettes à toutes ces bonnes femmes... donc autant nous laisser courir toutes nues dans les champs de pâquerettes. CQFD

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 08:00

A y est, le palmarès du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême 2011 est tombé !

 

Alors on est partis pour les prix de la sélection officielle :

 

so-14-9-2048-72-p0.jpg- Fauve d'or, prix du meilleur album 2010 : Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior


- Prix Fauve Fnac-SNCF (prix du public) : Le bleu est une couleur chaude de Julie March


- Prix spécial du jury : Asterios Polyp de David Mazzucchelli


- Prix de la série : Il était une fois en France, t.4 Aux armes citoyens de Fabien Nury et Sylvain Vallée


- Prix intergénération : Pluto de Naoki Urasawa et Osamu Tezuka

so-44-48-2048-72-p0.jpg

- Prix regards sur le monde : Gaza 1956 - En marge de l'Histoire de Joe Sacco


- Prix de l'audace : Les noceurs de Brecht Evens


- Prix révélation : La parenthèse d'Elodie Durand


- Prix du patrimoine : Bab-el-Mandeb d'Attilio Micheluzzi


- Prix jeunesse : Les chronokids, t.3 de Zep, Stan et Vince

 

 

N'oublions pas les autres BD récompensées :


- Prix des écoles : L'ours Barnabé, l'intégrale 1 de Philippe Coudray

- Prix des collégiens : Khéti, fils du Nil, t.4 Le jugement d'Osiris de Mazan et Dethan

- Prix de la BD Alternative : L'arbitraire volume 9

 

 

Les concours :


- Anim'ton fauve : Anime ton chauve de Julien Farto

 

 

- Jeunes talents 2011 : Adrien Herda pour Le bruit des machines, Noemie Weber pour La femme qui fuit et Antoine Maillard pour Krypto fantaisie


- BD Scolaire / Humour : Hugo Ruyant, 17 ans

- BD Scolaire / Graphisme : Cécile Bidault, 16 ans

- BD Scolaire / Scénario : Paul André, 17 ans

- Prix d'Angoulême de la BD Scolaire : Marylou Dufournet, 16 ans


- Révélation blog 2011 : Aspirine et son blog Spongiculture

 

Et bien sûr le Grand Prix de la ville d'Angoulême décerné à un auteur pour l'emsemble de son peuvre : cette année il a été décerné à Art Spiegelman (Maus)

 

 

Pour plus de détails : le site officiel du festival d'Angoulême

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 08:00

_J_M_pas.jpg     

     Après "Claudiquant sur le dance floor" ou "Faire danser les filles", Luz sort en 2007 "J'ame pas la chanson française". Cette petite BD est vraiment drôle. Que l'on aime ou pas (ou pas tellement ^^) ce que l'on appelle communément la "variété française", il est difficile de se contenir de sourire voire de rire franchement en lisant certaines planches de cet ouvrage.

 


aimepaslachansonfranaisbs0.jpgLa plupart des chanteurs de la "nouvelle scène française" (enfin, nouvelle en 2007 !) en prennent plein les dents, Vincent Delerm en tête de peloton, suivi de près par Bénabar, Cali et autres Benjamin Biolay ou Obispo.

luz3.jpgLes anciennes générations n'y échappent pas (Demis Roussos, Sardou, Yvette Horner, etc) et ont également droit à leur lot de sarcasmes désopilants et souvent politiquement incorrects.

Tout commence par Renaud conseillant à Vincent Delerm d'écrire des chansons engagées pour son "album de la maturité"... et boum ! Nous voilà plongés dans les méandres d'Universal, de la Star Ac' et autres bouffonneries médiatiques qui essaient de nous faire croire que la soupe que l'on nous met dans les oreilles la plupart du temps est en fait de la bonne musique avec un concept et tout le tralala !!!

luz11je1.png

 

 

 

 

Fans inconditionnels des chanteurs sus-cités n'ayant pas d'humour s'abstenir... mais franchement  ? Je me suis bien marrée

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la même collection :

 

- J'aime pas les fumeurs (Charb, 2007)

- J'aime pas l'école (Riss, 2007)

- J'aime pas les people (Trez, 2007)

- J'aime pas la retraite (Patrick Pelloux et Charb, 2008)

- J'aime pas les gens qui se prennent pour... (Florence Cestac, 2009)

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 08:00

L'histoire se passe au XVIIIe siècle dans la ville éternelle...


scorpion.jpg

 

Le scorpion, Armand Catalano, est un homme craint de beaucoup, poursuivi par l'Eglise... et par les femmes qu'il fascinent.

Au tout début de l'histoire, il est présenté comme une sorte de chasseur de reliques pour les riches familles romaines et quelques hauts dignitaires de l'Eglise.

9782871293729_4.jpgLe cardinal Trebaldi, chef des moines guerriers, nourrit contre lui une haine sans limites.  Il doit éliminer le Scorpion, "témoin" sans le savoir d'un évènement qui peut détruire les ambitions de Trebaldi. Sans dévoiler toute l'intrigue, son surnom de Scorpion est dû à une étrange marque en forme de scorpion qu'il porte à l'épaule depuis son enfance, destinée à rappeler que sa mère a péri sur le bûcher réservé aux sorcières...

Plusieurs familles dont le destin est depuis les temps les plus anciens de régner sur le monde s'allient et se déchirent tour à tour pour avoir la peau de ce fameux Scorpion.

 

Cette série que j'ai découvert il y a quelques années maintenant m'a rendue complètement accro ! Il y a plein de rebondissements, l'intrigue est très bien menée et les personnages attachants.

Une vraie BD digne des plus grandes histoires de cape et d'épée ! Qui plus est les dessins sont très beaux, ce qui ne gâche en rien le plaisir (bien au contraire).

Alors que le tome 9 vient de sortir, me voilà déjà impatiente de lire le prochain... Arf !

 

scorpion_9_2.jpg

 

 

t.1 - La marque du diable

t.2 - Le secret du pape

t.3 - La croix de Pierre

t.4 - Le Démon au Vatican

t.5 - La vallée sacrée

t.6 - Le trésor du Temple

t.7 - Au Nom du Père

t.8 - L'ombre de l'Ange

et le tout récent t.9 - Masque de la Vérité

+ un Hors Série : Le procès Scorpion

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article

Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65