Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 19:50

dedicace02.jpgPour ceux qui ont suivi, il y a une dizaine de jours j'ai fait mon premier salon : le salon du livre d'histoire de Blois.

Eh bien mes amis, c'était une sacrée expérience !!!

Petit récit de mes aventures :


7h50 : départ de Tours où j'étais pour quelques jours (non parce que tant qu'à faire autant mêler l'utile à l'agréable)


8h36 : arrivée à la gare de Blois... Alors pour vous situer, moi j'ai le sens de l'orientation d'une chèvre borgne, je n'avais qu'un petit plan tout pourri imprimé avec une imprimante qui marche pas bien et j'étais chargée comme une bourrique (vu que pour ce salon, chaque auteur devait ammener ses ouvrages avec lui). Bref, c'était pas gagné !


IMGP1801.JPG8h50 : complètement paumée, je me retrouve devant la chocolaterie Poulain... sympa mais c'est pas là que je dois aller ! Heureusement une gentille vieille dame m'explique le chemin avec un très clair : "vous voyez la verdure là-bas ? Bin allez par là et vous serez dans la bonne direction". Ok donc ici on se repère à vol d'oiseau et pas avec le nom des rues ! Avec ca je suis bien partie moi tiens !


IMGP1532.JPG9h00 : sur le chemin oh surprise ! Le magnifique château de Blois ! Moi j'étais jamais allée en Tourraine et donc les châteaux de la Loire à part en photo voyez... alors ca c'était le premier que je voyais en vrai de vrai (j'en ai vu d'autres les jours suivant mais je vous raconterai une autre fois)



9h30 : après une bonne demi-heure de marche, toujours chargée comme un mulet, me voilà (enfin) arrivée à l'entrée du salon. Alors comment on fait ? Où on va ? Est-ce qu'il faut attendre la chargée de com' de l'éditeur ? Etc, etc. Le plus simple étant toujours de demander et comme j'ai de la chance, je suis tombée direct sur la bonne personne et me voilà partie vers mon stand, encore vierge de toute installation. Hop ! au boulot, on met des affiches, le petit carton avec mon nom écrit en gros caractères, on place les livres pour apater le chaland... on prend le petit dej' (faut prendre des forces quand même)


Mon-livre-20121019_102857.jpg10h00 : Ouverture des portes, mes camarades sont arrivés entre temps, la foule se précipite (oui j'ai pas été sage, j'étais près de la porte à l'ouverture au lieu d'être sur mon stand. C'est un peu effrayant quand même, on aurait dit un premier jour de soldes !) et c'est parti pour la valse des sourrires, des "bonjour" éclatants et l'attente... 


10h05 : Premier passage de "Jo la fouine" (c'était pas son vrai nom rassurez vous, il avait juste une tête de fouine ), le pti gars chargé de vérifier si tous les auteurs prévus sont bien présents pour les dédicaces et qui a passé sa journée à surveiller qui bougeait de sa chaise (aller aux toilettes, manger ou faire un tour sans qu'il s'en apperçoive était quasiment mission impossible). 


11h00 : Les hauts parleurs du salon énumèrent les auteurs présents... J'entends pour la première fois "Retrouvez en dédicace au stand 53, etc, etc", ca fait bizarre ! Hop, une petite actualisation de mon statut FB et un nouveau passage de "Jo la fouine" plus tard (bin oui l'aurait pas fallu que je m'éclipse juste au moment où on annoncait ma présence tout de même !), la vraie journée démarre, les questions, le blabla, les blagues avec mes camarades.



14h00 : après être partie en quête de nourriture autre qu'intellectuelle, nouvel arrivage en masse de clients potentiels : eh oui, dehors c'est le déluge (on est en Tourraine hein rappelez-vous) !

L'après-midi se passe grosso modo comme la matinée, rien de neuf sous le soleil  on attend, on parle, on essaie de nouer des contacts avec des gens intéressants.


19h30 : c'est l'heure de plier bagages, de tout remballer, des au-revoirs, des "promis quand je viens par chez toi je t'appelle", des "au fait tu vas au salon de Paris ? ce serait sympa de se retrouver là-bas", tout ca tout ca


19h40 : nouveau défi, retrouver son chemin jusqu'à la gare, de nuit et sous la pluie (et toujours chargée comme une mule)... et là c'est pas gagné ! Heureusement que les gens sont vachement sympa par là-bas (et aussi qu'y avait une quantité de gens perdus assez importante pour faire pitié au premier autochtone croisé)


20h05 : après de nombreuses péripéties aquatiques, me rvoilà en gare de Blois, prête à rentrer gentiment picoler... euh non c'est vraiment pas mon genre ca dormir à Tours avant de me lancer dans de nouvelles aventures les jours suivants !

 


Bilan : plein de belles rencontres, des moments intenses, drôles, ennuyeux (oui faut être honnête, rester pendant plus de 9h plantée derrière un stand à essayer de refourguer un bouquin c'est pas toujours la folie), une expérience sympa quoi !

Vivement le prochain 


Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc - dans Pour le fun :o)
commenter cet article

commentaires

Ourson 04/11/2012 19:51

Certes, mais au final, tu as réussi à en vendre? Tu as réussi à rentrer à peu près dans tes frais?

livres-etc 06/11/2012 16:50



Non je suis pas du tout rentrée dans mes frais 


J'espère la prochaine fois... Le prochain salon que je fais est plus petit, plus local, ca marchera peut-être mieux !



Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65