Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 21:03

mort-aux-cons.gif     

     Le titre est accrocheur et le résumé, assez drôle, donne envie d'ouvrir ce livre...
Et là : rien...
Il n'y a rien dans ce roman qui n'ait retenu mon attention. Il ne s'agit que d'une énumération de faits et de personnages sans lien les uns avec les autres (ils sont censés avoir en commun la "connerie").
Le seul élément vaguement intéressant de cet ouvrage, si on cherche vraiment à en trouver un, serait peut-être le processus d'élaboration de la théorie sur les cons. Quelques passages (très courts) peuvent faire sourire, rien de plus. Dans sa tentative d'intellectualiser la connerie, l'auteur tourne un peu en rond en tentant d'établir des critères de jugement et des théories fumeuses à coup de grandes phrases.
Toute la première partie, qui décrit comment un homme à l'apparence normale devient un tueur, n'est pas du tout intéressante. La suite est un peu mieux (c'est pas difficile) et le livre s'achève sur le "grand" manifeste du tueur de cons.
Je cherche toujours qui est le plus con dans tout çà... (j'ai ma petite idée sur la question mais je ne ferais pas de délation)
Je me suis accrochée pour le finir mais ce n'est pas l'envie qui m'a manqué de le fermer au bout de 50 pages !


4e de couverture :

Contrairement à l'idée répandue, les cons ne sont pas réformables ; les campagnes de prévention ou les actions pédagogiques n'ont pas de prise sur eux. Une seule chose peut les amener non pas à changer, mais du moins à se tenir tranquille : la peur. Je veux qu'ils sachent que je les surveille et que le temps de l'impunité est révolu. Je compte à mon actif cent quarante meurtres de cons. Afin qu'ils ne soient pas morts pour rien, je vous enjoins de lire ce manifeste. Il explique le sens véritable de mon combat. » Qui n'a jamais rêvé de tuer son voisin le dimanche matin quand il vous réveille à coups de perceuse? Ou d'envoyer dans le décor l'automobiliste qui vous serre de trop près? Le héros de cette histoire, lui, a décidé un jour de passer à l'action.

 

Ma note : 0,5/5

 


Partager cet article

Repost 0
Published by livres-etc.over-blog.com - dans Critiques en toc
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65