Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 10:39

Un coin de rue comme un autre...

(Made in Gênes)

 

IMGP6139.JPG

Repost 0
Published by livres-etc - dans Photo de la semaine
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 09:10

mid-Les-princes-d-Arclan-t1-t2-t3-t4.pngRésumé :

"Une ville mythique, 4 personnages, 4 destins...

Sylène, une belle amazone du peuple des Tadler, qui veut retrouver sa soeur disparue.

Olgo, qui veut modestement fonder un foyer et prospérer dans une ville dangereuse.

Lekard, qui cache un lourd passé et qui prétend vouloir découvrir cette ville tentaculaire.

Et enfin, le Sans-nom, une créature étrange qui cache son corps et ses étranges pouvoirs sous une tunique sombre tout en se nourrissant des âmes noires de la cité...

Ces princes d'Arclan devront lutter pour s'imposer dans une ville capable de broyer les plus résistants !

 

princes arclan 1L'histoire commence avec l'arrivée des 4 personnages dans la ville d'Arclan et sans rien dévoiler de l'intrigue, leurs vies vont très vite prendre un nouveau tournant, imprévu et imprévisible...

Chaque volume de cette série est consacrée à un des personnages de l'histoire d'Arclan, ces personnages dont le destin et les ambitions sont à la fois distincts les uns des autres et intimement mêlés.

Je me suis plongée avec délice dans cette série, trop courte à mon goût. J'ai attendu avec impatience le volume consacré au Sans-nom, le plus mystérieux des quatre... et j'aurai bien aimé une suite !

Les dessins sont agréables et l'histoire rondement menée, avec juste la bonne dose de mystère, d'action, de mensonges et de trahisons ! 

 

Volumes :

1. Lekard

2. Sylène

3. Olgo

4. Le sans-nom

Repost 0
Published by livres-etc - dans Un peu de BD
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 10:57

La p'tite image insolite de la semaine

 

Ca saute pas aux yeux mais en cherchant bien...

(Made in Montpellier)

 

IMGP6002.JPG

Repost 0
Published by livres-etc - dans Photo de la semaine
commenter cet article
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 23:10

Aujourd'hui je suis tombée sur la nouvelle campagne de pub de l'aéroport de Marseille Mp2 pour les vols low cost et j'ai trouvé leurs affiches assez marrantes alors je partage...

 

IMGP6832.JPGIMGP6831.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP6834.JPG

IMGP6833.JPG

Repost 0
Published by livres-etc - dans Pour le fun :o)
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 10:57

Une nouvelle petite rubrique pour parler un petit peu de l'actualité du patrimoine et de sa sauvegarde en France ou ailleurs...

 

Depuis le 31 juillet 2010, un nouveau site français a rejoint la liste des monuments ou sites considérés comme exceptionnels pour le patrimoine de l'Humanité (911 à ce jour) : la cité épiscopale d'Albi.

Pour info, la France est un des pays plutôt bien placée dans la liste avec 35 sites, derrière la Chine  (40), l'Espagne (42) et l'Italie bien sûr (45) et juste devant le Mexique (32).

cite-episcopale-d-albi-640927.jpg

 

La cité épiscopale d'Albi a été choisie sur les critères culturel IV et V, c'est à dire :

IV. offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine

V. être un exemple éminent d'établissement humain traditionnel, de l'utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer, qui soit représentatif d'une culture (ou de cultures), ou de l'interaction humaine avec l'environnement, spécialement quand celui-ci est devenu vulnérable sous l'impact d'une mutation irréversible

 

Ce site médiéval est remarquable car il constitue encore un ensemble homogène très peu modifié depuis le XIIIe siècle. Dans un style gothique méridional, l'ensemble constitué du Pont-Vieux, du bourg Saint-Salvi, de la cathédrale fortifiée, du palais épiscopal qui surplombe la rivière et du quartier d'habitation alentour est construit principalement en briques rouge-orangé (assez fréquent dans le sud-ouest de la France). Il reflète "l'épanouissement d'un ensemble architectural et urbain médiéval".


Repost 0
Published by livres-etc - dans Info-Patrimoine
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 11:31

le-roi-danse.jpg 

        Résumé :

A quatorze ans, Louis XIV sait qu'il règnera un jour mais sait aussi que l'on fera tout pour l'empêcher de gouverner. Par la danse, où le jeune roi excelle, et grâce à la musique qu'il compose pour lui, Lully le révèle a lui-même puis au monde.

Louis devient le Roi-Soleil. Lully et Molière sont les grands ordonnateurs de la magie de son règne. Mais Lully aime le roi d'un amour fou et platonique et croit que celui-ci ne peut se passer de lui. Son aveuglement le perdra et Lully, apres Molière, basculera dans la nuit.

 

Film de Gérard Corbiau

Fce / Belgique - 2000

Avec Benoît Magimel (Louis XIV), Boris Terral (Lully), Tchéky Karyo (Molière)

 

 

 

   Avec un souci du détail incroyable dans les reconstitutions de costumes, de chorégraphies, de décors, etc., Gérard Corbiau nous présente un film assez précis historiquement et très réussi d'un point de vue esthétique.

Les amoureux de l'époque moderne y trouveront leur compte et les autres pourront y découvrir les fastes de la cour à travers l'image d'un roi hors normes.
Comme l'a dit Benoît Magimel lui-même (l'interprète du Roi Soleil), "Louis XIV est la première rock star de l'Histoire"

L'histoire tourne autour de la passion du roi pour la danse et la musique mais le personnage principal du film est tout autant Lully. photo-Le-Roi-danse-2000-17.jpgEn effet, Gérard Corbiau est un passionné de musique (c'est lui qui a réalisé entre autres Le Maître de musique et Farinelli) et il utilise ici la jeunesse de Louis et son amour des arts pour faire un film sur le surintendant de la musique de Louis XIV, Lully, admirablement interprété par Boris Terral.
Plusieurs axes sont présents dans ce film : tout d'abord la ruse de Louis XIV à rallier à sa cause ou maintenir auprès de lui amis et ennemis grâce à l'art, son règne et finalement toute sa vie conçus comme un spectacle permanent, la nouveauté qu'apporte Lully à la musique française avec sa fougue, sa créativité, sa folie parfois... et enfin on comprend les liens entre les arts (le théâtre et la musique par exemple) avec les pièces de Molière conçues pour être jouées en musique par exemple, chose que l'on a du mal à s'imaginer aujourd'hui...

050350_ph3.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20020701_021507.jpgPersonnellement, j'ai beaucoup aimé ce film et je le conseille aux amateurs d'Histoire qui n'auraient pas eu l'occasion de le voir jusque là !

 

 

Un petit extrait... :

 

Repost 0
Published by livres-etc - dans Cinem'art
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 11:08

simons-cat-010.jpg

 

Simon's cat, ce sont des petits films d'animation et des livres

contant la vie quotidienne de Simon et de son chat...

Alors comme le chat est tout de même un animal de compagnie extraordinaire et plein de ressource, ce sont autant de sources d'inspiration pour le créateur de Simon's Cat.

 

simons_cat010.jpg

 

Il y a plusieurs films (dans le désordre) :

 

- The box

- Fly Guy

- Cat-man-do

- Snow business

- Let me in

- Hot spot

- TV dinner

- Fed up

 

 

 

un livre : Simon's Cat, une calamité de chat, sorti en France en novembre 2009

 

et je viens de découvrir ca sur le site officile, même une appli pour tous ceux qui ont le célèbre téléphone qui fait tout (sauf le café) et qui rend dépendant...

 

Site officiel Simon's Cat

 

Voilà une petite vidéo, le premier film... mais celui qui finalement me plaît toujours autant

(peut-être aussi qu'il me rappelle ma propre bestiole sauvage ^^)

 

Repost 0
Published by livres-etc - dans Pour le fun :o)
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 00:24

Allez un pti tour en France pour changer

... en route pour Toulon...

 

carte-toulon.jpg  

 

Toulon est la préfecture du Var et la 3e ville la plus peuplée de la région PACA avec un peu plus de 166000 habitant.

La ville existait bien avant la colonisation romaine et a de tout temps été connue comme port militaire (en opposition à Marseille, comptoir commercial).

C'est une ville assez agréable à visiter présentant principalement des monuments de l'époque moderne (XVI-XIXe)

 

 

 


Côté pratique : Office du tourisme, 12 place Louis Blanc, Lun-Sam 9h-19h (du 21 juin au 30 septempre) et 9h-18h le reste de l'année / Dim. et jours feriés 9h-13h

Quelques spécialités culinaires : la cuisine toulonnaise est un mélange de cuisine provençale et niçoise... ratatouille, tapenade, soupe au pistou, farçis, cade, chichi frégi, etc peuvent être au menu

 

A voir :

Beaucoup de choses à voir et à visiter comme dans la plupart des villes, mais encore une fois, voici ma petite sélection pour le plaisir des yeux

 

4957736_l.jpegHôtel de ville et "Cuverville" :

Une petite balade à Toulon ne peut pas se passer d'un détour par l'hôtel de ville, sa façade d'honneur (côté mer) et son célèbre portail à atlantes réalisé par Pierre Puget (1620-1694) entre 1656 et 1658. C'est le premier grand ouvrage de sculpture de l'artiste marseillais.  Ce balcon soutenu par ces deux magnifiques atlantes cuverville2.jpgannonce un renouveau   stylistique dans ce type de représentation en France.  Il y exprime tout ce qu'il a de plus baroque ! Les atlantes en place aujourd'hui sont des copies, les originaux étant au Musée des Beaux-Arts de la ville.

Tout près de là, on peut voir la statue du Génie de la Navigation, appelé communément le Cuverville (cul vers la ville ca ne s'invente pas !) tout simplement parce qu'il fait face à la mer et donc tourne le dos à la ville. Plus sérieusement, il est aussi appelé ainsi en hommage au vice amiral de Cuverville, commandant de la flotte de Méditerranée à la fin du XIXe siècle. Ce bronze a été sculpté par Louis Joseph Daumas en 1843, mesure 3,40m de haut et présente une anatomie fort agréable

 

Porte-arsenal-paveurs.jpgMusée de la Marine et porte de l'Arsenal :

Dans le même quartier, en longeant le port, on arrive au musée de la marine, somptueux musée de la marine... à mon avis le plus beau après celui de Paris !

On y entre par l'ancienne porte de l'Arsenal (et du coup on fait d'une pierre deux coups), porte construite en 1736-1738. Elle a été déplacée en 1976 pour être mise là où on la voit maintenant. Monument de sculptures et d'architecture, elle est conçue comme une oeuvre globale. Le musée quant à lui présente les activités maritimes de la ville, les ateliers de l'Arsenal et bien évidement une grosse partie sur l'atelier de sculpture qui fut dirigé un temps par Pierre Puget au XVIIe siècle.

 


 

220px-Toulon_Cathedral_Puget_Retable.jpgCathédrale Notre-Dame de la Seds :

La cathédrale de Toulon a été commencée au XIe siècle et fut agrandie à de nombreuses reprises, si bien qu'il ne reste que peu de traces de la première église. L'église que l'on visite aujourd'hui a en réalité été presque entièrement refaite au XVIIe siècle. On peut y voir quelques pièces de mobilier liturgique de qualité comme la chaire sculptée et l'orgue mais c'est principalement pour la chapelle du Corpus Domini qu'elle vaut le déplacement. Cette chapelle (au fond à droite) a été entièrement réalisée par le sculpteur Christophe Veyrier (1637-1689) en 1682. On y voit un retable monumental, entièrement de stuc et de marbre, une des plus belles réalisation de l'artiste.

 

DSC03680.jpgPlace de la Liberté :

Cette place a été créée lors de l'agrandissement de la ville aux alentours de 1850. Elle s'appelait alors "Place aux armes" et prit son nom définitif en 1889.

Au centre de cette très jolie place, on trouve le Monument de la Fédération, qui est une fontaine réalisée en 1889 par les frères Alla pour célébrer le premier centenaire de la Révolution.


 

 

Opéra :entree-opera-toulon.jpg

Toujours suite aux agrandissements de 1850, fut décidé la construction d'une nouvelle salle de spectacle. L'architecte Léon Feuchère fut chargé du projet et l'opéra fut construit entre 1860 et 1862. Il peut accueillir jusqu'à 1800 personnes et est considéré comme le plus grand opéra de province. Rien que les deux façades ornées valent le détour mais si vous avez l'occasion de visiter l'intérieur de l'opéra, ne ratez pas votre chance ! Conçu comme un théâtre dit "à l'italienne", il présente une ornementation somptueuse et une accoustique exceptionnelle !



Repost 0
Published by livres-etc - dans Un jour - une ville
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 12:39

Je sais que ca n'amuse pas tout le monde mais pour ceux qui veulent parfaire leurs connaissance en histoire, géographie (ou vins et fromages  ), voilà deux petits sites qui proposent des quizz parfois assez difficiles mais intéressants :

 

jeux historiques : link

jeux géographiques : link

Repost 0
Published by livres-etc - dans Pour le fun :o)
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 08:00

piège nuptial

 

     Un bon petit roman, bien agréable à lire, que ce "Piège nuptial" !

Bonne suprise dès les premières pages, j'ai été vite happée par l'histoire de Nick, jeune trentenaire un peu paumé, aventureux et spontané.

L'histoire qui suit est totalement surréaliste avec cette fille violente, à la fois manipulée et manipulatrice, vivant dans une ville rayée de la carte : Wollanup.

Tout s'enchaîne très vite. Le roman est court mais beaucoup d'évènements se produisent, donnant un rythme soutenu à la lecture.

Nick se retrouve complètement piégé dans cette ville dont on ne peut pas s'échapper et qui s'est inventée ses propres lois. Il n'a plus qu'une obsession, trouver coûte que coûte un moyen de sortir de là pour (re) construire sa vie dans un monde qu'il a voulu fuir mais qui lui semble dès lors paradisiaque...

 

"J'avais prétendu ignorer que le temps passait toujours plus vite, gâchant au contraire le mien avec une obstination qui me permettaient d'échapper aux obsessions qui gouvernent habituellement la vie humaine : l'ambition, le sens de la famille, la pulsion de vouloir à tout prix "construire un couple", "se faire une existence""

 

"J'avais consacré ma vie à poursuivre l'éphémère, à esquiver toute obligation et tout engagement qui aurait pu me mettre au défi de me montrer à la hauteur"

 

A ne pas mettre entre les mains d'un frileux de l'engagament amoureux, sinon c'est foutu ^^

 

4e de couverture :

Ce qui a manqué à Nick, journaliste américain en virée dans le bush australien ?

Quelques règles élémentaires de survie :

1) Ne jamais conduire en pleine nuit sur une route déserte : un kangourou se ferait une joie de défoncer votre pare-chocs.

2) Ne jamais céder aux charmes d'une auto-stoppeuse du cru.

3) Et ne jamais se laisser droguer, enlever et épouser par ladite autochtone !

Dans son village, en effet, le divorce n'est pas autorisé. Mais le nombre de veuves y est impressionnant...

 

Ma note : 4/5

Repost 0
Published by livres-etc - dans Critiques en toc
commenter cet article

Présentation

  • : Livres, etc...
  • Livres, etc...
  • : Partage de mes coups de coeur artistiques, littéraires ou autres, l'actualité du patrimoine culturel, des fiches artistes, des voyages... :)
  • Contact

Twitter

Archives

En ce moment je lis

chaan-la-rebelle.jpg          

Mes publications...

 

- ""Diventare francese", la naturalisation des génois en Provence (1620-1730)", La Haute vallée de l'Arc, bulletin de la SERHVA, n°124, octobre 2013

 

- "Sculpteurs-marbriers provençaux : les Veyrier et la carrière de Trets", dans Marbres de Rois, actes du colloque international tenu (Versailles 2003), Presses universitaires de Provence, 2013, pp. 81-90

 

- Atlantes & Cariatides, Editions Edilivre - collection Universitaire, 2012

241073 LCU C14 3 - Copie

 

- "Sculpteurs et marbriers : les Veyrier et la carrière de Trets", Provence Historique, tome LX - fasc. 239, janvier mars 2010, pp. 67-79


- "Des berges de la Garonne à la construction du magasin des Marbres du Roi à Bordeaux", Bulletin monumental (chronique), n°169-1, 2011, p. 81


- "L'empreinte des archevêques sur Puyricard" (en collaboration avec Sophie Bergaglio) dans Sebastien AUBLANC & Sophie BERGAGLIO, Puyricard, images et histoires, Ed. des lilas, 2012, pp. 56-65